BFM Business

Les régions auront leur rôle à jouer au sein de la BPI

Jean-Marc Ayrault, en compagnie d'Alain Rousset, président de l'Association des régions de France.

Jean-Marc Ayrault, en compagnie d'Alain Rousset, président de l'Association des régions de France. - -

Ce mercredi 12 septembre, François Hollande recevait les présidents de régions. Il a été décidé que ces dernières présideraient le comité national d'orientation de la future Banque publique d'investissement, et qu'elles seraient membres de son conseil d'administration.

François Hollande a reçu les présidents de régions ce mercredi pour la première fois depuis son élection. Jean-Marc Ayrault était également présent ainsi que 11 ministres.

Au terme d’une réunion de travail de plus de deux heures, une déclaration est venue sceller un accord qui attribue plus de pouvoirs aux régions, en particulier dans le domaine du financement des PME.

Alors que le Premier ministre a annoncé mardi que la Banque publique d’investissement (BPI) disposerait d’une capacité supérieure à 30 milliards d’euros, les régions ont obtenu le droit d'en présider le comité national d'orientation et d’être membres de son conseil d’administration.

Mais surtout, elles présideront les comités chargés de débloquer les prêts. L'objectif étant de "faire progresser de 10 000 le nombre de PME et d'entreprises de taille industrielles exportatrices, à horizon de trois ans", selon la déclaration finale.

Ce dispositif "va nous permettre de mettre en place dans les meilleures conditions la Banque publique d'investissement", s'est réjoui Jean-Marc Ayrault. Reste à savoir où trouver les fonds afin que les régions puissent en disposer.

Yann Duvert et AFP