BFM Business

Les prévisions de recrutement des cadres s'améliorent

Les recrutements de cadre sont davantage motivés par les remplacements des personnes partant à la retraite que par des créations d'activité

Les recrutements de cadre sont davantage motivés par les remplacements des personnes partant à la retraite que par des créations d'activité - -

49% des entreprises interrogées prévoient d'embaucher au moins un cadre au troisième trimestre, selon les résultats du baromètre trimestriel de l'Apec, publiés ce mercredi 24 juillet. Une première depuis plus d'un an.

Alors que le nombre de nouveaux inscrits au chômage pour le mois de juin sera officiellement connu ce mercredi soir, l'emploi des cadres semble se diriger vers une très légère éclaircie.

Ainsi, le baromètre trimestriel de l'Association pour l'emploi des cadres (Apec), publié ce même mercredi, montre une amélioration des prévisions de recrutements, pour la première fois depuis plus d'un an. 49% des entreprises interrogées en juin prévoient de recruter au moins un cadre au cours du troisième trimestre, contre 46% un an plus tôt à la même période. Au deuxième trimestre 2013 ce chiffre était également de 46%.

Les intentions d'embauche, comparées d'une année à l'autre pour un même trimestre, étaient en repli depuis le deuxième trimestre 2012.

Une reprise de la confiance fragile

La reprise de confiance est néanmoins fragile car seules un peu plus du quart de ces entreprises déclarent être certaines de le faire.

En outre, moins d'entreprises affirment avoir recruté un cadre au deuxième trimestre (53% contre 55% il y a un an) et elles sont plus nombreuses à juger que leur situation économique s'est dégradée au cours des douze derniers mois (26%, +4 points).

Les recrutements sont par ailleurs davantage motivés par des remplacements de départs que par une création d'activité.

Une situation contrastée selon les secteurs

Par ailleurs, la situation est contrastée selon les secteurs. Dans l'industrie, la proportion d'entreprises ayant recruté au deuxième trimestre chute ainsi de 10 points.

Au contraire, dans le secteur médico-social, elle augmente de 14 points, selon ce baromètre exploitant les réponses d'un panel de 750 entreprises de plus de 100 salariés représentatives du secteur privé.

L'Apec indique également que le volume d'offres d'emploi de cadres qui lui ont été confiées au deuxième trimestre, c'est à dire 161.000, est stable sur un an.

J.M. avec AFP