BFM Business

Les astuces des entreprises pour retenir leurs salariés 

La société Davidson Consulting a réhabilité un pavillon en banlieue parisienne, avec parties communes, proposé en colocation à ses salariés.

La société Davidson Consulting a réhabilité un pavillon en banlieue parisienne, avec parties communes, proposé en colocation à ses salariés. - Davidson Consulting

Le palmarès 2015 Great Place to Work récompense 34 sociétés françaises, plébiscitées par les salariés. Les innovations sociales et managériales sont appréciées.

Les salariés français ont délivré leur verdict à propos des entreprises où il fait bon travailler. Le treizième palmarès de l’Institut Great Place to Work décerne la palme à deux jeunes entreprises françaises dans la catégorie des plus et des moins de 500 salariés : respectivement Davidson consulting, déjà en tête l'an passé, et Accuracy. 

Cette année ce sont 178.607 salariés qui ont été interrogés. Ils représentaient 171 entreprises, et parmi celles-ci 62 sont lauréates du palmarès 2015 des entreprises où il fait bon travailler.

Si ce palmarès est contesté parfois par certains car il repose en partie sur du déclaratif, il a le mérite de distinguer les bonnes pratiques des entreprises où le bien-être des salariés prime.

Un logement à prix modéré pour aider les salariés à s'installer

Ainsi, le lauréat des entreprises de plus de 500 salariés, Davidson consulting, spécialisée dans le conseil en technologies, a investi dans une habitation qu'il a entièrement renovée et qu'il propose en colocation à un prix inférieur au marché, à ses jeunes salariés pour faciliter leur installation en région parisienne.

Cette société organise des événements festifs tous les quinze jours et elle est réputée pour pratiquer des augmentations de salaire supérieures à la moyenne du secteur, selon l'institut Great Place to Work.

Chez Accuracy, qui a décroché la première place des entreprises de moins de 500 salariés, on pratique l'organisation de nombreux événements internes pour faciliter les échanges entres salariés : petits déjeuners, "dîners de famille",... Cette société de conseil financier organise aussi une formation intensive systématique de deux semaines destinée aux nouveaux entrants.

Une cagnotte de 150 euros à dépenser pour chaque salarié

En deuxième position du classement des entreprises de plus 500 salariés, Mars France, applique le principe des bureaux en open space à tous, y compris pour les dirigeants, pour faciliter les échanges entre les salariés. Les "privilèges" les plus visibles des membres du comité de direction de cet industriel de l'agro-alimentaire ont été gommés. Tous ont leur bureau au centre du plateau paysager. Il n'y aucune salle de manager VIP ni places de parking réservées à la direction.

Chez Décathlon (en 4e place des entreprises de plus de 500 salariés), on favorise une culture sportive interne. Au sein de l'enseigne d'article sport, toutes les réunions débutent ou se terminent par un moment de sport partagé ensemble.

Enfin, chez iAdvize (en 5e place des entreprises de moins de 500 salariés), on a instauré une "cagnotte" de 150 euros pour chaque salarié afin de faciliter sa prise d'initiative. Libre à lui, sans approbation de son manager, de dépenser ce montant au service de ses clients ou de ses collègues.

Frédéric Bergé