BFM Business

Le groupe Doux placé en redressement judiciaire

BFM Business
Le groupe Doux, propriétaire du célèbre Père Dodu est en cessation de paiement. Le tribunal de commerce de Quimper a placé la société en redressement judiciaire. Le groupe a 6 mois pour remettre ses comptes à flots.

Un administrateur judiciaire a été nommé et assistera la direction "dans la mise au point d'un plan de continuation en France, privilégiant l'emploi et la pérennité de l'entreprise", a indiqué Doux dans un communiqué. Le groupe plombé par une dette estimée à plus de 430 millions d'euros, a mené cette semaine à Paris des négociations avec ses créanciers, dont la banque d'affaires Barclays, pour trouver un compromis sous l'égide du ministère du Redressement productif.

3400 salariés risquent de perdre leurs emploi mais également les salariés de Doux dans les abattoirs ainsi que indirectement les 800 eleveurs-fournisseurs qui travaillent notamment pour le groupe. Au total, ce sont près de 20 000 personnes qui seront touchées si l'entreprise ferme définitivement ses portes.