BFM Business

Le chômage et l’activité des seniors progressent simultanément

Les senior sont à la fois plus nombreux à travailler et à être au chômage

Les senior sont à la fois plus nombreux à travailler et à être au chômage - -

Selon une note de l’Insee parue ce 26 septembre, le nombre d’actifs seniors a crû entre 2005 et 2011. Mais paradoxalement, cette hausse s’est accompagnée d’une forte progression de leur taux de chômage.

La barre fatidique des 3 millions de chômeurs a été officiellement dépassée selon les chiffres officiels parus ce mercredi. L’emploi s’est dégradé en France en août pour le 16ème mois consécutif, avec 23 900 chômeurs de plus, soit une hausse mensuelle de 0,8%. Une fois de plus, les plus de cinquante ans sont surreprésentés parmi les pointeurs de Pôle emploi. Mais sur ces dernières années, la proportion d’actifs de cette population a augmenté.

Leur taux de chômage grimpe une nouvelle fois, de 1,7% sur un mois. Aujourd’hui, ils sont désormais 655 000 au chômage, soit plus d’un quart de la totalité des chômeurs.

Un million de seniors actifs de plus depuis 2005

Mais paradoxalement, les seniors en activité sont devenus de plus en plus nombreux ces sept dernières années. C'est ce qu'indique l'Insee dans une note publiée ce mercredi 26 septembre. Entre 2005 et 2011, leur nombre a augmenté de près d'1 million entre 2005 et 2011.

Un phénomène qui s’explique d'abord par le recul de l'âge de la retraite, et par la baisse des départs anticipés. Par ailleurs, la difficulté croissant pour obtenir des dispenses de recherches d'emploi joue aussi, selon l’Institut national de la statistique.

Le revers de la médaille de cette hausse du nombre de seniors sur le marché du travail, c'est donc l’augmentation du taux de chômage de cette classe d’âge, de 4,6 à 6,5 % depuis 2008. Une note positive, ce ratio reste inférieur à la moyenne nationale.

Alexis Pluyette