BFM Business

Le chômage baisse, surtout pour les jeunes

Au mois de janvier, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A a diminué de 0,5%. Une baisse qui concerne plus particulièrement les jeunes.

2015 sera-t-elle l’année de l’inversion de la courbe du chômage? Rien ne permet de l’affirmer pour l’instant, mais force est de constater que le mois de janvier est encourageant.

Le nombre de demandeurs d’emplois de catégorie A (sans aucune activité) a en effet diminué de 0,5%, soit 19.100 personnes en moins, selon les chiffres publiés mercredi par le ministère du Travail. Ce qui ramène la hausse totale à 4,8% sur un an, et qui porte le nombre total de chômeurs à 3,48 millions en France métropolitaine.

Le gouvernement se montre cependant prudent, incitant à "observer dans la durée les évolutions mensuelles". Mais assure que "la lutte contre le chômage ne faiblira pas et sera poursuivie avec détermination".

Bonne nouvelle pour les jeunes, pas pour les séniors

Ces chiffres constituent néanmoins une bonne nouvelle, notamment pour les jeunes de moins de 25 ans, puisque 7.600 d’entre eux ne figurent plus sur les listes de Pôle emploi. Sur un an, la hausse du chômage des jeunes est ainsi contenue à hauteur de 0,4%.

Evolution du nombre de demandeurs d'emploi de moins de 25 ans. Source: ministère du Travail.

Ce qui n’est malheureusement pas le cas des séniors, dont la faible hausse en janvier (0,1%) ne vient pas enrayer une flambée du chômage sur un an (+9,6%).

En outre, si le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie B (en activité réduite courte) est resté stable, le chômage a encore augmenté en ce qui concerne la catégorie C, de 3,4% en janvier. Sur l’ensemble des catégories, la hausse atteint donc 0,3%.

De son côté, Manuel Valls a évoqué "un encouragement à poursuivre", tout comme "la confiance des ménages qui s'améliore" et "les derniers chiffres de l'investissement qui vont dans le bon sens".

Source: ministère du Travail

Y.D.