BFM Business

Laurence Parisot défend le régime des autoentrepreneurs

Laurence Parisot veut maintenir le statut des autoentrepreneurs

Laurence Parisot veut maintenir le statut des autoentrepreneurs - -

La présidente sortante du Medef a annoncé, ce mardi 16 avril, qu'il fallait conserver ce régime qu'elle qualifie "d'invention géniale". Mais elle voudrait qu'il soit adapté pour le secteur du bâtiment.

Le gouvernement va-t-il vraiment oser toucher au régime des autoentrepreneurs? Lors de la campagne présidentielle, le candidat Hollande avait annoncé qu'il allait le réformer en profondeur. La semaine dernière, le gouvernement avait plutôt laissé entendre qu'il allait procéder à quelques menus aménagements.

Ce mardi 16 avril, Laurence Parisot a dénoncé les propos de Sylvia Pinel, la ministre chargée de l'Artisanat, qui souhaitait limiter dans le temps ce régime.

Pour la présidente du Medef, interrogée lors de sa conférence mensuelle, "ce régime est une invention géniale. Il me semble qu'il faut maintenir le régime, je ne suis pas sûre qu'il faille le limiter dans la durée".

Un secteur atteint par la crise

Laurence Parisot voit un autre moyen de limiter d'en limiter les inconvénients. Elle a suggéré "un lissage spécifique de la jonction entre la fin du statut d'auto-entrepreneur et le début du statut d'entreprise plus classique".

Néanmoins, Laurence Parisot a appelé à "considérer quelque chose de spécifique pour le secteur du bâtiment, d'autant que celui-ci est très atteint par ailleurs par la crise".

"Il y a un secteur d'activité qui a subi une concurrence totalement déloyale des auto-entrepreneurs, c'est celui du bâtiment", a déclaré la patronne des patrons.

Diane Lacaze