BFM Business

Hollande veut vite mettre en oeuvre son "pacte de responsabilité"

François Hollande a proposé lors de ses voeux un pacte de responsabilité aux entreprises

François Hollande a proposé lors de ses voeux un pacte de responsabilité aux entreprises - -

Le chef de l'Etat a proposé lors de ses voeux un pacte de responsabilité aux entreprises afin de relancer l'emploi. Il souhaite des mesures concrètes prises rapidement pour faire baisser le coût du travail.

Lors de ses traditionnels vœux, mardi 31 décembre, le chef de l’État a annoncé un "pacte" afin de "remporter la bataille de l'emploi". Il souhaite que les entreprises s'engagent à créer des emplois en échange d'une baisse des charges et des contraintes administratives.

Le passage à l'acte pourrait se faire trés vite. Fin janvier s'ouvriront à Bercy les Assises de la fiscalité. En parallèle, une réforme du financement de la protection sociale est étudiée de trés près avec un objectif répété dans l'entourage de François Hollande : faire baisser le coût du travail.

Claquer la porte

Alors un pacte ? Chiche ! dit on au Medef, qui est prêt à relever le défi. Mais pas à n'importe quelle condition : en clair pas de contrepartie, ni d'engagement ferme sur l'emploi.

"Les chefs d'entreprises sont par nature responsable, et si ils peuvent embaucher, ils le font !" nous dit un leader patronal qui se méfie des mots prononçés par François Hollande.

En tout cas, ce que veulent les chefs d'entreprises avant tout, c'est du concret. Et au Medef, on nous confie qu'aprés les voeux du chef de l'Etat, si les Assises de la fiscalité ne se traduisent pas par une baisse de la fiscalité, le patronat claquera la porte.

Mathieu Jolivet