BFM Business

Euro 2016: des emplois saisonniers encore à pourvoir

A trois semaines du coup d'envoi de l'Euro de football, il est encore temps de décrocher un emploi saisonnier. Les secteurs qui recrutent sont variés: de la sécurité à la décoration, il reste quelques places à prendre.

L'Euro de football débute dans trois semaines, mais pour décrocher l'un des derniers emplois saisonniers, c'est maintenant que ça se joue. Le recrutement de personnel bat son plein dans les dix villes qui accueilleront des matchs.

Pour cet événement, Pôle Emploi a recensé pas moins de 9.000 postes à pourvoir. Le secteur de la sécurité embauche par exemple à plein régime. En région parisienne, 1.500 postes d’agent de sécurité ont été créés pour la durée de la compétition.

"On a des besoins pour couvrir deux stades notamment, le parc des Princes et le stade de France. Mais également pour les fan-zones", précise Laurent Kazmierczak, le directeur de la communication de Pôle Emploi Ile-de-France.

De la manutention à la déco des stades

L’Euro fait le bonheur des saisonniers. Mehdi est étudiant et souhaite devenir manutentionnaire le temps de la compétition. "On me propose par exemple de déplacer des frigos, ceux qui serviront à stocker les vivres dans les stades", témoigne le jeune homme.

Des agences d'intérim proposent également des métiers plus atypiques. "On a toute une signalétique qui va être faite autour des stades et des fan-zones. On fait donc appel à des personnes pour des opérations de 'stickage'. Autrement dit, habiller tous les totems qui vont être installés", suggère Damien Lemaire, responsable d'une agence intérim lilloise.

Il reste encore plus de 3.000 postes à pourvoir, essentiellement dans l'aménagement et la décoration des stades. Plus de 350 le sont pour le seul stade Pierre-Mauroy à Lille.

P. P. avec Jonathan Dupriez, Lionel Top et Maud Guillot