BFM Business

Emplois d'avenir: Michel Sapin veut "un effort" des collectivités

Michel Sapin, le ministre du Travail, voudrait que les collectivités fassent un geste en faveur des emplois d'avenir.

Michel Sapin, le ministre du Travail, voudrait que les collectivités fassent un geste en faveur des emplois d'avenir. - -

Le dispositif, destiné aux jeunes non-diplômés, n'a pour le moment créé que 5000 emplois, sur un objectif de 100 000 fin 2013. Le ministre du Travail a demandé "un effort" aux collectivités, jeudi 7 février.

Le gouvernement peinerait-il à "vendre" ses emplois d’avenir? Non, selon Michel Sapin. Et ce même si leur nombre est aujourd’hui d’environ 5000, considéré comme "un chiffre parfaitement normal" par le ministre du Travail. L’objectif de 100 000 emplois d’avenir a quant à lui été fixé pour la fin de l’année.

Pourtant, même si le dispositif "démarre exactement au même rythme que tout autre nouveau dispositif", Michel Sapin ne serait pas contre un petit coup de pouce de la part des collectivités locales, à qui il demande donc de "faire un effort". "On lance le dispositif, il faut mobiliser les réseaux et informer les jeunes, les associations et les collectivités", a-t-il poursuivi, au micro de Radio classique et Public Sénat, jeudi 7 février.

Les départements créeront 7000 emplois d'avenir

Parmi elles, les départements devraient largement être mis à contribution. Leur apport en termes d’emplois d’avenir avait d’ailleurs été établi dans une déclaration commune avec l’Etat à l’Elysée, le 22 octobre dernier.

Dans les "10 engagements pour la croissance, l’emploi et la solidarité dans les territoires", figure la promesse de créer 7000 emplois d’avenir par l’intermédiaire des départements.

Interrogé par Radio classique et Public Sénat sur le fait de savoir si les critères pour être éligible à ces emplois n'étaient pas trop contraignants, le ministre a souligné que le dispositif s'adressait aux "500 000 jeunes qui sont sans emploi et sans formation" et qui "sont laissés par tout le monde au bord du chemin", ajoutant, confiant: "ça monte en puissance et ça va monter très fort en puissance".

Yann Duvert