BFM Business

Emploi: le site d'annonces Glassdoor passe sous pavillon japonais

Déjà propriétaire d'Indeed, le spécialiste japonais du recrutement Recruit Holdings a mis la main sur l'américain pour 1,2 milliard de dollars.

Recruit Holdings renforce sa présence dans le secteur de l'emploi. Le japonais a annoncé ce mercredi avoir acheté le site américain Glassdoor pour 1,2 milliards de dollars (1 milliard d'euros) en cash. La transaction devrait être finalisée en septembre.

Recruit est déjà très présent sur le marché international, où il réalise 40% de son chiffre d'affaires. Il a notamment acheté le site d'emploi Indeed en 2002. Dans un communiqué, le groupe explique vouloir chercher à développer sa présence aux États-Unis et à l'international.

770.000 entreprises évaluées par leurs salariés

Glassdoor est donc un morceau de choix pour suivre cette stratégie. Fondé en 2007, il a su imprimer sa marque dans le monde des sites d'offres d'emplois en permettant aux salariés de déposer des avis sur leur employeur, en notant la politique de rémunération, de formation, et de management. Des évaluations qui permettent aux entreprises de travailler sur leur marque employeur et aux candidats de mieux cibler leurs recherches. Le site publie aussi un classement des meilleurs employeurs. A ce jour, sa base recense plus de 40 millions d'avis sur 770.000 entreprises réparties dans plus de 190 pays.

Le japonais compte développer en parallèle les deux marques, en capitalisant sur leurs spécificités, tout en explorant "les possibilités de collaboration au fil du temps."

Glassdoor emploie actuellement 750 personnes, dont les postes seront préservés, et restera dirigé par son co-fondateur et directeur général Robert Hohman, a précisé Recruit.

C.C.