BFM Business

Chômage: le gouvernement ne cesse de revoir à la baisse ses objectifs

Depuis plusieurs mois, l’exécutif ne cesse de revoir progressivement ses objectifs sur la baisse du chômage.

Depuis plusieurs mois, l’exécutif ne cesse de revoir progressivement ses objectifs sur la baisse du chômage. - -

Aucune embellie particulière n'est attendue ce 25 juillet, avec la publication des chiffres du chômage de juin. L'exécutif mise plus que jamais sur le Pacte de responsabilité et l'apprentissage pour relancer l'emploi.

"J'avais dit qu'on allait inverser la courbe du chômage [...] et puis ce n'est pas venu", tel est l’aveu formulé par François Hollande le 14 juillet dernier. Depuis plusieurs mois, l’exécutif ne cesse de revoir progressivement ses objectifs à la baisse. Déjà en début d'année, Michel Sapin, encore au ministère du Travail, était passé d'un objectif d'inversion de la courbe à un objectif plus modeste : avoir moins de chômeurs à la fin de l'année 2014...

En somme, stopper l'hémorragie. Aucune embellie n’est attendue ce vendredi soir lors de la publication des chiffres du chômage de juin.

Cibler les jeunes et les séniors

C'est le Pacte de responsabilité qui doit donner cette nouvelle impulsion à l'emploi. Mais le gouvernement reste très prudent.

En ce qui concerne les jeunes, la politique de contrats aidés - principalement les emplois d'avenir - ont permis, sur un an, de faire baisser le nombre de chômeurs de moins de 25 ans. En revanche la situation reste dramatique pour les séniors dont le nombre de demandeurs d'emploi est en augmentation constante...

Alors en plus du Pacte, qui mettra du temps à produire ses effets sur l'emploi, le gouvernement a choisi d'activer plusieurs plans, un pour relancer l'apprentissage, un autre pour mieux accompagner les chômeurs de longue durée. Et enfin, un coup de pouce supplémentaire pour les contrats de génération.

Isabelle Gollentz