BFM Business

Élisabeth Borne: le télétravail "peut être un progrès" au-delà de la crise sanitaire

Élisabeth Borne, ministre du Travail, était l'invitée d'Apolline de Malherbe sur BFMTV-RMC ce mardi matin.

Pas encore d'assouplissement des règles pour le télétravail. Il ne faut pas "relâcher les efforts" car le télétravail "est un levier important pour éviter la propagation du virus", a rappelé ce mardi matin la ministre du Travail, Elisabeth Borne, assurant qu'il permet "de réduire jusqu'à 30% les risques de contamination". La règle reste "100% de télétravail quand c'est possible", a souligné la ministre ce mardi sur BFMTV et RMC, qui a consulté lundi les partenaires sociaux sur le sujet.

On a eu un premier échange hier avec les organisations syndicales et patronales pour évoquer la façon dont on va pouvoir sortir par étapes de ces règles (…). On a partagé de manière unanime qu'il y a une grande lassitude chez les salariés qui sont en activité partielle depuis des mois, tout le monde a envie de retrouver ses collègues, de retrouver des moments de convivialité", a déclaré Elisabeth Borne.

Vers un assouplissement progressif des règles

Le retour à la normale "sera forcément progressif", a assuré la ministre, et "on pourra peut-être assouplir [les règles] au moment où on rouvrira les terrasses" et les commerces. Mais, pour Elisabeth Borne, le télétravail "restera dans les mœurs".

Tout le monde a découvert le télétravail, les entreprises se sont équipées, ont équipé leurs salariés. C'est quelque chose qui permet aussi d'éviter beaucoup de fatigue, notamment quand les salariés ont des temps de trajet importants, comme par exemple en Île-de-France. Il faudra qu'on puisse maintenir tous les avantages du télétravail".

"Je pense que ça peut être un progrès, mais ce sont des règles qui devront se négocier dans le dialogue, au sein des entreprises, à la main des entreprises le moment venu, quand on aura levé les restrictions sanitaires".

Jérémy Bruno Journaliste BFMTV