BFM Business

Elisabeth Borne assure que les entreprises joueront un rôle dans la vaccination

La ministre du Travail Elisabeth Borne, à Paris, le 26 novembre 2020

La ministre du Travail Elisabeth Borne, à Paris, le 26 novembre 2020 - Ludovic MARIN © 2019 AFP

Alors que la campagne de vaccination devrait s'accélérer en France, la ministre du Travail souhaite que les entreprises jouent un rôle dans cette stratégie comme certaines le font déjà avec le vaccin contre la grippe saisonnière.

Une petite injection de vaccin en arrivant au travail le matin? Si pour l'heure, la vaccination est réservée aux résidents d'Ehpad et prochainement aux plus de 75 ans ainsi qu'aux pompiers et aides à domicile de plus de 50 ans, les salariés pourraient être à terme être vaccinés sur leur lieu de travail. C'est en tout cas ce que souhaite Elisabeth Borne.

"Les entreprises qui participent déjà à la stratégie de vaccination contre la grippe pourront le moment venu jouer un rôle dans cette stratégie de vaccination quand on vaccinera en population générale", a rappelé la ministre du Travail ce matin sur France Info.

Pour l'heure réservée à un public prioritaire, la vaccination ne sera élargie à la population générale que dans un troisième temps après les personnes âgées des Ehpad et les plus de 65 ans. Cette phase qui devait initialement débuter au printemps pourrait être repoussée à l'été.

Pas de fichage des salariés vaccinés

En attendant de nombreuses entreprises s'y préparent. EDF, Renault ou encore Total ont mis en place des cellules de réflexion sur le sujet. Des entreprises qui mènent déjà depuis plusieurs années des campagnes pour le vaccin contre la grippe.

Une vaccination qui ne pourrait évidemment pas être rendue obligatoire par l'employeur.

"Les salariés n'auront pas l'obligation de dire à leur employeur s'ils sont vaccinés", assure par ailleurs Elisabeth Borne pour rassurer les Français sur un éventuel fichage des salariés.

Au sein du ministère du Travail, on rappelle que les entreprises qui pratiquent la vaccination contre la grippe saisonnière ne disposent pas d'informations sur les salariés vaccinés ou pas.

Reste la question de l'égal accès au vaccin. Seules les grandes entreprises pourraient avoir les moyens de gérer la logistique d'une campagne de vaccination de leurs salariés, surtout avec la complexité des vaccins à ARN messager qui doivent être stockées à des températures extrêmement basses. Les salariés des PME, petits commerces ou même les indépendants pourraient ne pas bénéficier des mêmes avantages que ceux des grandes entreprises.

"L'offre de soin doit être la même quel que soit le type d'entreprise", assure le ministère du Travail à France Info.

Il reste plusieurs mois encore pour mettre en place des aides aux petites entreprises qui souhaiteraient proposer la vaccination à leurs salariés.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco