BFM Business

La réponse de l'UE aux taxes douanières américaines est prête

Si les États-Unis décident d'augmenter les droits de douane sur les voitures européennes, l'UE taxera en représailles des produits américains pour une valeur de 20 milliards de dollars

La réaction de l'Union européenne à une éventuelle taxation par les États-Unis des véhicules communautaires est prête. "Nous espérons que cela n'arrivera pas et que nous parviendrons à une solution. Sinon, la Commission européenne préparera une longue liste de produits américains d'une valeur proche de 20 milliards" de dollars, a prévenu Cecilia Malmstrom au quotidien suédois Dagens Nyheter. Elle a précisé que parmi les produits américains visés figureraient entre autres des produits industriels, agricoles et de haute technologie. 

Ces propos interviennent au moment où le président américain Donald Trump s'apprête à rencontrer à Washington le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, pour des discussions visant à résoudre le conflit commercial entre les deux grandes puissances économiques.

Donald Trump, qui a menacé d'imposer de nouvelles taxes douanières sur les automobiles et pièces détachées importées d'Europe, a affirmé que c'est grâce à sa position intransigeante que les dirigeants européens ont été amenés à la table de négociations. 

L'Union européenne "n'est pas au banc des accusés"

Jean-Claude Juncker, qui a répété que Bruxelles riposterait si Trump appliquait ces taxes, a souligné dans une déclaration mercredi à la chaîne publique allemande que l'Union européenne "n'était pas au banc des accusés et qu'elle n'avait pas besoin de se défendre". 

"Nous n'avons aucune autre stratégie que celle du dialogue", a affirmé Cecilia Malmstrom, qui accompagne Jean-Claude Juncker à Washington. 

"Nous allons expliquer que l'Union européenne n'est pas un ennemi mais un ami et un allié. Les Américains et nous partageons la même approche sur le fait que l'Organisation mondiale du commerce doit être modernisée", a-t-elle déclaré sur CNN.

A.M. avec AFP