BFM Business

Coronavirus: lancé mardi, l’appel aux dons de la Fondation de France dépasse déjà les 4,5 millions d’euros

Plus de 4,5 millions d'euros récoltés par la Fondation de France

Plus de 4,5 millions d'euros récoltés par la Fondation de France - Fondation de France

A la mi-journée ce mercredi, la Fondation de France avait récolté 4.649.599 euros pour soutenir les personnels soignants, les chercheurs et les associations dans la lutte contre l'épidémie de coronavirus.

En lien avec l’AP-HP et l’Institut Pasteur, la Fondation de France a lancé mardi un appel à solidarité pour "soutenir les soignants, les chercheurs et aider les personnes les plus vulnérables". A la mi-journée ce mercredi, 4.649.599 euros avait déjà été collectés via les multiples canaux. 

Une large partie de cette somme a été récoltée au cours de l’émission Ensemble avec nos soignants diffusée mardi soir sur France 2 en association avec la Fondation de France.

D’autant "qu’outre les appels aux dons de téléspectateurs pendant la soirée", France Télévisions a "également commercialisé ‘deux écrans publicitaires solidaires exceptionnels’ auxquels ont souscrit une vingtaine d’annonceurs, permettant de collecté 1.062.000 euros nets hors taxes", indique le groupe. L'appel aux dons est toujours ouvert. Si vous souhaitez participer, rendez-vous sur le site de la Fondation de France.

Aider les soignants, chercheurs et associations

Les dons récoltés serviront à aider les personnels soignants, en milieu hospitalier ou non, les projets de recherche ainsi que les acteurs de terrain et les associations "qui oeuvrent auprès des plus vulnérables". 

Pour les premiers, il s’agira notamment de "fournir du matériel pour accroître les capacités d’accueil des personnes malades et de leurs proches dans les hôpitaux", de "déployer des services de proximité" pour soutenir les personnels soignants dans leur vie quotidienne et "d’accompagner la mise en place de cellules d’aide psychologique pour les soignants éprouvés par les conditions auxquelles ils doivent faire face". 

S’agissant du soutien aux chercheurs, les dons permettront "l’étude du coronavirus" afin de limiter sa propagation, "l’élaboration de de tests permettant de détecter des anticorps contre le virus dans la population", la "mise au point de traitements efficaces", le "développement de vaccins" ainsi que "l’étude de l’impact de l’épidémie sur les soins et les soignants". 

Enfin, la Fondation de France utilisera ces dons pour renforcer son aide aux associations de proximité engagées auprès des personnes âgées confinées seules chez elles ou en établissements, des personnes sans abri, des "personnes atteintes de troubles psychiques dont les soins doivent être absolument maintenus dans le contexte de confinement" et plus largement de "toutes les personnes fragiles qui se retrouvent très isolées". 

La Fondation de France précise qu’elle s’attachera dans un second temps "à redonner toutes leurs capacités aux acteurs de terrain, en particulier les petites associations que cette crise va fortement fragiliser". "Leurs actions seront encore plus indispensables pour aider les personnes vulnérables dont le nombre risque malheureusement d’augmenter drastiquement", explique-t-elle.

Paul Louis