BFM Business

Salaires: Hollande tacle Gattaz

François Hollande a égratigné le patron des patrons.

François Hollande a égratigné le patron des patrons. - -

Invité ce mardi 6 mai sur BFMTV-RMC, le président de la République a critiqué le patron des patrons qui, la semaine dernière, a prôné la modération salariale. "On ne peut pas demander la baisse du Smic et en même temps considérer qu'il n'y a pas de salaire maximum", a-t-il déclaré.

Hollande appelle le patron des patrons à faire preuve de responsabilité. Ce mardi 6 mai sur BFMTV-RMC, le président de la République a égratigné Pierre Gattaz.

Selon le Canard enchaîné, le président du Medef, qui dirige l'entreprise de composants électroniques Radiall, s'est octroyé une augmentation de 29%, "bonus compris".

"Il y a un moment où chacun doit être responsable: on ne peut pas demander la baisse du Smic, voire sa suppression, et en même temps considérer qu'il n'y a pas de salaire maximum", a déclaré, sur ce sujet, François Hollande, déplorant "que tout est possible pour ceux qui sont en haut et que rien ne serait possible pour ceux qui sont en bas!".

Modération salariale prônée par le Medef

Le 29 avril dernier, le président du Medef avait souhaité une modération des salaires sur "deux ou trois ans".

"Ces dernières années, les salaires en France ont augmenté plus vite que l'inflation et que la productivité. Petit à petit, nous avons ainsi 'mangé' notre avantage compétitif par des augmentations", déclarait-il.

Et, le 15 avril dernier, Pierre Gattaz s'était prononcé en faveur d'un Smic plus bas que le salaire minimum actuel pour certaines catégories de populations affectées par le chômage, comme par exemple les jeunes de moins de 25 ans. Des propos qui avaient ensuite déclenché la polémique.

J.M.