BFM Business

Prix du gaz, consultation médicale, vaccins... ce qui change au 1er juin

BFM Business
VIDÉO - Tarifs réglementés du gaz, gratuité des transports pour les parisien(ne)s de plus de 65 ans, hausse de certaines consultations médicales: voici quelques-uns des changements qui interviendront le 1er juin 2018 en France.

Comme chaque mois, plusieurs mesures réglementaires, législatives et tarifaires entrent en vigueur. Elles peuvent modifier votre quotidien ou avoir un impact direct sur votre pouvoir d'achat. Revue de détail.

>>Tarifs réglementés du gaz

Les tarifs réglementés de vente de gaz d'Engie augmentent de 2,1% en moyenne au 1er juin 2018 par rapport au barème en vigueur en mai 2018. C'est ce qu'indique la Commission de régulation de l'énergie (CRE). Au mois de juin 2018, les tarifs réglementés vont augmenter de 0,7 % pour le tarif de base (cuisson), de 1,3% pour le tarif B0 (cuisson et eau chaude) et de 2,2% pour le tarif B1 (chauffage) par rapport à ceux du mois de mai 2018. Les clients qui ont souscrit un contrat à prix de marché fixe ne sont concernés ni par les baisses, ni par les hausses du tarif réglementé pendant la durée de leur contrat.

>>Vaccins obligatoires pour inscrire un bébé en crèche

À compter du 1er juin 2018, l'état à jour des 11 vaccinations désormais obligatoires depuis le 1er janvier conditionne l'admission d'un jeune enfant en crèche ou chez des assistantes maternelles. Pour inscrire un enfant né après le 1er janvier 2018 dans cette structure collective, les parents doivent désormais présenter un justificatif de vaccination à jour: la page "vaccination" du carnet de santé, ou à défaut une attestation réalisée par un professionnel de santé. Si les enfants ne sont pas vaccinés, ils ne pourront pas entrer en collectivité sauf contre-indication médicale dûment justifiée. Pour les enfants nés avant le 1er janvier 2018, il suffira d'être à jour des trois vaccins auparavant obligatoires (diphtérie, tétanos et poliomyélite)

>>Déclaration de revenus 2018 par Internet

Les contribuables résidant dans les départements 50 (Manche) à 976 (Mayotte), ont jusqu'au 5 juin (à minuit) pour effectuer leur déclaration de revenus 2017 en ligne. Pour cette déclaration, si votre revenu fiscal de référence de 2016 (figurant sur l'avis d'impôt reçu en 2017) a été supérieur à 15.000 euros et si votre résidence principale est équipée d’un accès à Internet, votre déclaration de revenus doit impérativement être réalisée en ligne. Si vous êtes redevable de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), vous disposez d'un délai supplémentaire jusqu'au 15 juin 2018 minuit pour déposer (en ligne ou papier) votre déclaration d'IFI et votre déclaration de revenus.

>>Tarifs de certaines consultations médicales

Lorsque votre médecin vous conseille de consulter un autre praticien afin de recueillir son éclairage, cette consultation pour un deuxième avis ponctuel voit son tarif conventionné secteur 1 (sans dépassement d’honoraires) progresser de 48 à 50 euros le 1er juin. S’agissant des consultations pour un deuxième avis, chez un psychiatre, un neuropsychiatre ou un neurologue, le tarif conventionné secteur 1 augmente de 60 à 62,50 euros. Ces tarifs de consultations sont issus de la nouvelle convention médicale de 2016 organisant les rapports entre les médecins libéraux et l’assurance maladie.

>>Gratuité des transports à Paris pour les plus de 65 ans et les handicapé(e)s

Les personnes âgées de plus de 65 ans bénéficient de la gratuité des transports en commun dans la capitale à partir du 1er juin, sous conditions de ressources. Le nombre potentiel de bénéficiaires est estimé à environ 200.000 personnes. La capitale prendra entièrement à sa charge le coût de ce dispositif, estimé à 12 millions d'euros par an. À cette occasion, le Navigo Emeraude Améthyste change de nom pour devenir Pass Paris Seniors. Un seul forfait unique dézoné et gratuit sera proposé au public qui en fera la demande pour la première fois. Les actuels bénéficiaires de l'aide aux transports bénéficieront de la gratuité et du dézonage lors du renouvellement de leur titre. Les Parisien(ne)s en situation de handicap, relevant notamment de l’allocation adulte handicapé, peuvent aussi bénéficier de la gratuité de leur titre de transport au 1er juin 2018. Elle est également soumise à condition de ressources. 

>>Assurance en cas de sinistre dans un immeuble

La nouvelle convention inter­assureurs d’indemnisation et de recours des sinistres immeuble (Irsi) entre en vigueur. Elle s’applique en cas de dégât des eaux et d’incendie dans une copropriété, d'un montant inférieur à 5000 euros. Le périmètre de la convention a été étendue aux locaux meublés couverts (hormis les chambres d’hôtes et locations saisonnières) et aux sinistres provoqués par des dégâts des eaux d’origine indéterminée. La nouvelle convention vise aussi une répartition des rôles plus équilibrée entre l’assureur du locataire, du propriétaire et de la copropriété.

Frédéric Bergé