BFM Business

Moody's épargne les fonds de secours européens

les Fonds européens restent toutefois dans le collimateur de Moody's

les Fonds européens restent toutefois dans le collimateur de Moody's - -

L'agence de notation a annoncé, ce mardi 20 novembre, qu'elle maintenait stable la note de crédit du FESF et du MES, malgré la perte du triple A français. Toutefois le répit risque de n'être que de courte durée.

Pour le moment, les deux fonds de secours européens, le FESF et le MES, ne pâtissent pas de la dégradation de la dette française. Ce mardi 20 novembre, l'agence de notation Moody's a décidé de maintenir stable la note Aaa pour le Fonds européen de stabilité financière (FESF) et le Mécanisme européen de stabilité (MES), après avoir abaissé celle de la France, hier soir. Leurs notes restent toutefois sous perspective négative.

Et ce répit pourrait bien n'être que de courte durée. L'agence de notation précise, en effet, qu'elle "évaluera naturellement les implications de la dégradation de la note du gouvernement français pour les notes" des deux fonds. Autrement dit la sanction pourrait tomber, mais plus tard.

Des fonds "sur-garantis"

Que ce soit pour le MES ou le FESF, la France est le pays qui a les engagements les plus élevés, tout juste derrière l'Allemagne. L'Hexagone garantit, par exemple, la dette émise par le FESF à hauteur de 158 milliards d'euros (sur un total de 780 milliards).

Mais les Européens avaient prévu le coup. Le Fonds de secours européen est "sur-garanti".En d’autres termes, la somme pour laquelle les Etats membres se portent caution sera toujours supérieure à celle prêtée.

BFMbusiness.com et Reuters