BFM Business

Tourisme spatial: dans la guerre des milliardaires, Richard Branson va devancer Jeff Bezos

Richard Branson s’envole ce dimanche 11 juillet, à bord de Space Ship Two, son vaisseau Virgin Galactic, 9 jours seulement avant Jeff Bezos.

En juin, Jeff Bezos pensait voler la primeur à son concurrent en annonçant qu’il ferait partie de l’équipage du premier vol habité de sa fusée New Shepard développé par sa société Blue Origin.

Mais c'était sans compter, Richard Branson qui a annoncé au début du mois de juillet s’envoler le 11 juillet, à bord de VSS Unity, son vaisseau Virgin Galactic, 9 jours seulement avant l’américain.

"Virgin Galactic est à l'avant-garde d'une nouvelle industrie spatiale commerciale, qui est prête à ouvrir l'espace à l'humanité et à changer le monde pour de bon", avait déclaré Richard Branson dans un communiqué accompagnant l'annonce de Virgin.

"Je crois vraiment que l'espace nous appartient à tous", poursuivait-il. "Virgin Galactic se tient à l'avant-garde d'une nouvelle industrie spatiale commerciale, qui doit ouvrir l'espace à l'humanité."

Vols suborbitaux courts

La mission du 11 juillet sera le vingt-deuxième essai en vol de VSS Unity et le quatrième vol spatial en équipage de l'entreprise, a déclaré Virgin. Mais ce sera le premier à transporter un équipage complet composé de deux pilotes et de quatre "spécialistes de mission", dont Richard Branson.

Lui et Jeff Bezos convoitent le rêve de faire de l’espace une destination touristique, fructueuse en proposant des vols suborbitaux courts. La bataille entre les deux concurrents s'accompagne également d'une guerre de communication.

Début juillet, Jeff Bezos avait aussi frappé fort en présentant sa passagère "d'honneur" pour le vol du 20 juillet. Une femme de 82 ans, Wally Funk, a été invitée à voler aux côtés du fondateur d'Amazon. Elle deviendra alors la personne la plus âgée à voyager dans l'espace, un record détenu jusqu'ici par l'astronaute américain John Glenn, à 77 ans.

À bord se trouveront également le frère de Jeff Bezos, Mark, et le mystérieux vainqueur d'une mise aux enchères, dont le nom n'a pas encore été révélé mais qui a payé 28 millions de dollars pour y participer.

Deux technologies différentes

Pour atteindre les quelques minutes d’apesanteur, deux technologies différentes: alors que Jeff Bezos propose un lanceur classique, Richard Branson mise sur un avion porteur qui décollera d’une piste puis larguera en altitude le vaisseau accroché sous lui qui allumera ses moteurs jusqu’à atteindre l’espace.

Si les premiers vols des milliardaires sont concluants, on devrait s’attendre au début des vols commerciaux réguliers dès l’année prochaine. Selon Virgin Galactic, les revenus issus de ces vols devraient passer de 30 millions de dollars l'an prochain à près de 570 millions de dollars d'ici 2023.

Nathan Cocquempot et Olivier Chicheportiche