BFM Business

Surtaxes douanières: la Chine promet des "représailles" à Trump

La Chine promet des représailles à Donald Trump

La Chine promet des représailles à Donald Trump - BRENDAN SMIALOWSKI / AFP

Alors que les deux parties avaient repris les négociations, Donald Trump a annoncé jeudi de nouvelles taxes douanières sur les importations chinoises. La Chine a réagi ce vendredi en promettant des représailles.

La Chine a rapidement répliqué à Donald Trump, qui a relancé la guerre commerciale contre Pékin avec une annonce sur l'extension de droits de douane à toutes les importations, en menaçant ce vendredi de prendre des mesures de représailles contre Washington qui a mis fin à une trêve entre les deux géants.

Le gouvernement chinois a averti qu'il n'aurait d'autre choix que de prendre des mesures de représailles si le président américain met sa menace à exécution. Pékin n'a pas précisé la nature de ces éventuelles mesures de rétorsion.

Dans un communiqué, le ministère chinois du Commerce a accusé les États-Unis d'avoir gravement enfreint le "consensus" auquel Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping étaient parvenus en juin en vue d'une relance des négociations.

Vives réactions sur les marchés 

Dans une série de tweets, le président américain, qui brigue un deuxième mandat, a précisé jeudi que son administration allait infliger, à compter du 1er septembre, "de petits droits de douane supplémentaires de 10% sur les 300 milliards de dollars" d'importations chinoises jusque-là épargnées.

L'annonce de Donald Trump a fait l'effet d'une bombe sur les marchés: les places européennes dévissaient vendredi matin, tandis que le pétrole a terminé en recul de près de 8% jeudi à New York. La réaction des marchés asiatiques a été identique: la Bourse de Tokyo a perdu vendredi plus de 2% et celle de Shanghai 1,41%. "Je ne suis pas inquiet" de la baisse des marchés, a assuré jeudi soir Donald Trump à des journalistes. "Je m'y attendais."

Paul Louis avec AFP