BFM Business

La Chine réplique à Trump avec de nouveaux droits de douane

Les exportations chinoises et américaines reculent au deuxième trimestre selon l'OCDE.

Les exportations chinoises et américaines reculent au deuxième trimestre selon l'OCDE. - AFP

Pékin va imposer des droits de douanes supplémentaires sur les importations américaines.

Un mois après, Pékin riposte. Jeudi, le gouvernement chinois a annoncé son intention d'imposer de nouveaux droits de douane sur les importations de produits américains. Des contre-mesures "contraintes", assure-t-il, face à 'l'unilatéralisme" et le "protectionnisme" des Etats-Unis.

Début août, Donald Trump avait annoncé des droits de douane additionnels de 10% sur les 300 milliards de dollars d'importations chinoises qui n'étaient pas encore taxés. Cette décision était intervenue alors que les négociations commerciales entre les deux pays se poursuivent.

Dans le détail, Pékin prévoit d'imposer entre 5% et 10% de droits de douanes supplémentaires sur 75 milliards de dollars d'importations américaines. Plus de 5000 produits sont concernés, dont des produits agricoles, le pétrole brut, les petits avions et les voitures. Cette mesure sera appliquée en deux temps, le 1er septembre puis le 15 décembre.

Si négociations entre les deux pays doivent reprendre en septembre, le président américain estime que la Chine joue la montre et attend l'élection présidentielle de 2020, en espérant sa défaite. Mais, a-t-il menacé, elle aurait alors un accord "beaucoup plus dur que celui que nous négocions maintenant... ou pas d'accord du tout" s'il remportait le scrutin.

Donald Trump ne cesse de marteler que sa guerre commerciale nuit davantage à la Chine qu'aux Etats-Unis même si les économistes soulignent que l'incertitude entourant l'issue des discussions nuit au climat des affaires et que la guerre commerciale finira par affecter les consommateurs américains, locomotive de l'économie.

JM avec AFP