BFM Business

Les prix ne baissent plus dans la zone euro

L'inflation a été nulle en avril

L'inflation a été nulle en avril - Georges Gobet - AFP

En avril, la zone euro affiche une inflation nulle. Cela faisait quatre mois que les prix étaient en baisse.

En avril, la zone euro affiche une inflation nulle (0,0%) après quatre mois de baisse des prix, selon l'office européen de statistiques Eurostat. Il s'agit d'une relative bonne nouvelle pour la Banque centrale européenne (BCE).

Pour contrer les risques de déflation, marquée par une baisse durable des prix et des salaires qui pèse sur la reprise économique, la BCE a entamé début mars un vaste programme d'assouplissement quantitatif, ou "QE", qui prévoit le rachat de plus de 1.000 milliards d'euros de titres de dettes publiques et privées d'ici septembre 2016.

Les services de l'institution monétaire attendent 0% d'inflation en 2015, mais une reprise à 1,5% en 2016 et 1,8% en 2017. Un panel de prévisionnistes interrogés par la BCE en avril anticipait 0,1% d'inflation en 2015, une prévision revue à la baisse par rapport au trimestre précédent (+0,3%). L'objectif de moyen terme de la BCE est de maintenir une inflation proche, mais en-dessous de 2%.

L'inflation était passée en territoire négatif en décembre, à -0,2%. La baisse des prix s'était accentuée en janvier (-0,6%) avant de revenir à -0,3% en février et -0,1% en mars.

L'inflation hors énergie et alimentation, plus représentative de la tendance de fond, est stable à 0,6%, toujours selon la première estimation d'Eurostat. Parmi les principales composantes de l'inflation, les services devraient connaître le taux le plus élevé selon Eurostat (0,9%, après 1,0% en mars), à égalité avec le secteur alimentation, boissons alcoolisées et tabac (0,9% contre 0,6% en mars).

Viennent ensuite les biens industriels hors énergie (0,1% contre 0,0%) et l'énergie (-5,8% contre -6,0%).

Taux de chômage à 11,3%

Par ailleurs, le taux de chômage s'est établi à 11,3% en mars dans la zone euro, inchangé par rapport à février, selon les chiffres communiqués jeudi par l'office européen de statistiques Eurostat. Malgré ce taux identique, la zone euro comptait 36.000 chômeurs de moins qu'en février, soit 18,105 millions. Par rapport à mars 2014, où le taux de chômage était de 11,7%, le nombre de demandeurs d'emploi a baissé de 679.000 dans l'union monétaire.

Le taux de chômage des jeunes a atteint 22,7%, ce qui signifie que 3,215 millions de jeunes de moins de 25 ans étaient au chômage, une baisse de 276.000 personnes par rapport à mars 2014. Dans l'ensemble de l'Union européenne, le taux de chômage s'est établi à 9,8% en mars, stable également par rapport à février mais en baisse par rapport aux 10,4% de mars 2014. Le nombre de chômeurs s'élevait à 23,748 millions.

D. L. avec AFP