BFM Business

Le superviseur bancaire européen entre en scène

Danièle Nouy a pris ses fonctions

Danièle Nouy a pris ses fonctions - -

Danièle Nouy, présidente du nouveau superviseur bancaire européen, a pris ses fonctions mercredi 1er janvier. Elle va commencer par passer en revue le bilan de 128 banques européennes.

Première étape concrète de l'Union bancaire. Danièle Nouy, la présidente du nouveau superviseur bancaire européen placée sous la coupe de la Banque centrale européenne, est officiellement entrée en fonction mercredi 1er janvier. Sa première mission : passer au peigne fin les bilans de 128 banques européennes. Une opération à haut risque pour la banque centrale européenne.

La BCE joue gros. C'est sa crédibilité, en tant que superviseur bancaire européen, qui en jeu. Elle va devoir prouver qu'elle est capable d'établir un vrai diagnostic, sans concession, sur l'Etat de santé des banques européennes là où les superviseurs nationaux avaient échoué.

Défiance des marchés

Des établissements comme l'espagnol Bankia ou le franco-belge Dexia avaient été jugés solides quelques mois avant qu'ils ne s'effondrent, alimentant encore un peu plus la défiance des marchés.

Du coup, du côté des banques françaises, on craint surtout que la BCE soit trop prudente, qu'elle exagère les risques. Dans tous les cas, il y a un vrai risque d'exécution dans cette opération. Pour la première fois, toutes les banques vont être évaluées sur les mêmes bases, quelques soit les spécificités de chaque marché.

Comment, par exemple, mesurer le risque d'un crédit immobilier en France et en Espagne alors que les conditions d'octroi sont totalement différentes. L'idée pourtant, c'est bien d'avoir une photographie comparable de chaque banque européenne au risque d'en stigmatiser certaines.

Caroline Morisseau