BFM Business

La Banque de France révise à la hausse sa prévision de croissance

Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France, voit l'avenir en légèrement plus positif

Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France, voit l'avenir en légèrement plus positif - -

L'institution dirigée par Christian Noyer vient de relever, ce lundi 9 septembre, sa prévision de croissance. Celle-ci serait de 0,2% au troisième trimestre contre 0,1% antérieurement.

Bonne nouvelle pour l'exécutif: la Banque de France vient de relever, ce lundi 9 septembre, sa prévision de croissance de l'économie française. Elle passe à 0,2% au troisième trimestre contre 0,1% prévu auparavant. Cette estimation est fondée sur son enquête mensuelle de conjoncture d'août.

Cette hausse interviendrait après une croissance de 0,5% au deuxième trimestre mesurée par l'Insee, bien supérieure aux prévisions des économistes.

L'enquête d'août de la Banque de France fait état d'une hausse de deux points par rapport à juillet de l'indicateur du climat des affaires dans l'industrie, à 97, et une hausse de deux points de celui des services, à 93, les deux se situant en-dessous de leur moyenne de long terme (100).

Baisse des stocks

"En août, la production industrielle progresse à nouveau légèrement dans la majorité des secteurs, notamment les équipements électriques et électroniques, la chimie et la pharmacie", explique la Banque de France dans un communiqué.

Dans le secteur industriel, les carnets de commandes cessent de se dégarnir, les livraisons s'intensifient, faisant diminuer les stocks, jugés désormais adaptés, ajoute-t-elle.

Les prix des matières premières s'accroissent depuis deux mois et ceux des produits finis se maintiennent. L'érosion des effectifs marque une pause et les trésoreries continuent de se détendre, précise la Banque de France.

Le taux d'utilisation des capacités de production dans l'industrie manufacturière a quant à lui baissé de 1,7 point, à 74,1%.

Dans le secteur des services également, "l'activité s'améliore, sous l'effet d'un rebond dans les services de transport, l'hébergement-restauration et les services d'architecture et d'ingénierie technique", assure la Banque de France.

Les chefs d'entreprise estiment que la progression de l'activité devrait se poursuivre en septembre.

P.C avec agences