BFM Business

L'euro déplait à 6 Français sur 10

BFM Business

Plus de six Français sur dix continuent de regretter le franc. Onze ans après son introduction, l'euro est particulièrement mal-aimé des femmes et des personnes les plus modestes, selon un sondage Ifop pour le site d'information Atlantico publié ce lundi 31 décembre.

"Le premier enseignement de ce sondage est que, contrairement à ce que les promoteurs de l'euro avaient annoncé, (...), loin de s'estomper, le souvenir du franc et les critiques envers l'euro sont renforcés, notamment à l'occasion de la crise économique et financière", explique le directeur du département opinion publique de l'Ifop, Jérôme Fouquet cité par le site.

Il relève ainsi que les nostalgiques de la monnaie française étaient "39% seulement en 2002", juste après l'entrée en vigueur de la monnaie unique pour passer ensuite à 48% en juin de la même année. En 2005, les insatisfaits étaient 61%, avant de monter à un pic de 69% en 2010 en raison de la crise.

Le taux de nostalgiques atteint les 77% parmi les ouvriers et employés contre 41% chez les cadres supérieurs et professions libérales.

Il est "maximum aux deux extrémités du champ politique, au Front national et au Front de gauche".

BFMbusiness.com et AFP