BFM Business

L’Allemagne veut rapatrier son or

L'or allemand est stocké dans les coffres de différentes banques centrales

L'or allemand est stocké dans les coffres de différentes banques centrales - -

L’Allemagne détient la deuxième plus importante réserve d’or. Depuis la seconde guerre mondiale, il est disséminé un peu partout. Aujourd’hui, il n’y a plus de raison de laisser l’or à l’étranger.

La Bundesbank veut rapatrier une partie de son or stocké à travers le monde. L'objectif, c'est de faire des contrôles de qualité des lingots entreposés dans les coffres des banques centrales. Seul un tiers des réserves dorment à Francfort.

Au total, la Banque centrale Allemande possède près de 3400 tonnes d'or qui valent aujourd'hui plus de 140 milliards de dollars, soit la deuxième plus importante réserve d'or après celle des Etats-Unis. La Bundesbank va annoncer ce mercredi 16 janvier sa nouvelle stratégie. Une stratégie qui n'a pas changé depuis le début de la guerre froide.

L'itinéraire de l'or allemand est intimement lié à la guerre froide. Au sortir de la seconde guerre mondiale, l'Allemagne craint une attaque soviétique sur ses réserves d'or. Pas question de tout stocker dans les coffres de la Bundesbank. Pour des raisons de sécurité, l'Allemagne décide donc d'envoyer une partie du pactole chez les pays alliés.

"Il n'y a donc plus de raison de stocker l'or à Paris"

Près de la moitié ira dans les coffres de la Fed américaine à New York. 450 tonnes à la Banque d'Angleterre et près de 400 tonnes à la Banque de France. Plus de 50 ans ont passé et rien n'a changé : l’or allemand est toujours disséminé aux 4 coins du monde. Le problème, c'est qu'aujourd'hui le rideau de fer est tombé. "Il n’y a donc plus de raison de stocker l'or à Paris ", indique-t-on du côté de la Bundesbank.

Voilà pourquoi, sous la pression de sa Cour des comptes, l'Allemagne va changer de stratégie. La Bundesbank devrait notamment rapatrier l'ensemble des lingots qui sommeillent dans les coffres de la Banque de France.

Alexis Pluyette