BFM Business

Fitch dégrade la note de la France

Fitch a dégradé la note de la France

Fitch a dégradé la note de la France - -

Fitch était la dernière des grandes agences de notation qui n'avait pas dégradé la note de la France. Ce vendredi 12 juillet, elle vient de l'abaisser, de AAA à AA+. Pierre Moscovici affirme que la stratégie du gouvernement "est la bonne".

Après Standard & Poor's début 2012 et Moody's en novembre 2012, c'est au tour de Fitch de dégrader la note de la France.

L'agence de notation, qui avait annoncé qu'elle allait examiner la note de la France en 2013, l'a abaissé, ce vendredi 12 juillet, de AAA à AA+.

L'agence explique sa décision par les incertitudes qui planent sur les perspectives de croissance du pays, ce qui ne donne pas beaucoup de marges au gouvernement pour atteindre ses objectifs de consolidation budgétaire.

L'agence prévoit désormais que l'endettement brut de l'Etat culminera à 96% du PIB en 2014, avant de baisser progressivement jusqu'à 92% en 2017. Elle anticipait en décembre un rapport dette publique/PIB culminant à 94% avant de revenir à moins de 90% en 2017.

Pierre Moscovici "prend acte"

Le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, "prend acte" vendredi soir de la perte du triple A par la France.

"La dette française est parmi les plus sûres et les plus liquides au sein de la zone euro, bénéficiant de taux historiquement bas, preuve de la confiance réaffirmée des investisseurs. Cette confiance renforce la conviction du gouvernement que sa stratégie est la bonne", déclare-t-il dans un communiqué.

Diane Lacaze