BFM Business

Déficit : François Fillon s’inquiète "du laxisme budgétaire"

François Fillon s'inquiète de la légèreté du gouvernement sur le déficit public

François Fillon s'inquiète de la légèreté du gouvernement sur le déficit public - -

Ce jeudi 14 février, l’ancien Premier ministre s’inquiète de "la légèreté avec laquelle le gouvernement a renoncé à l’objectif de déficit public à 3% du PIB" en 2013.

Le gouvernement fait-il preuve de "laxisme budgétaire" ? L’ancien Premier ministre François Fillon dénonce ce jeudi 14 février "la légèreté avec laquelle le gouvernement a renoncé à l’objectif de déficit public à 3% du PIB" en 2013.

Alors que son rival à l'UMP, Jean-François Copé, a annoncé que le parti déposerait "dans les prochaines semaines une motion de censure" contre la politique économique du gouvernement, François Fillon "demande à François Hollande" de "revoir complètement" cette politique.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a en effet reconnu mercredi soir pour la première fois que l'objectif d'un déficit public ramené à 3% du PIB d'ici la fin de l'année ne serait pas atteint. Il a toutefois réaffirmé l'objectif d'atteindre 0% de déficit d'ici la fin du quinquennat, en 2017.

Vers une nouvelle hausse du chômage ?

"Pour les investisseurs, notre pays risque de devenir le maillon faible de l'Union européenne. Pour les citoyens, c'est un engagement de plus aux oubliettes!", ajoute François Fillon.

"Le gouvernement est coupable de mener une politique économique qui n'assure ni la rigueur ni la croissance. L'absence de réformes de fond pèse sur les comptes publics et sociaux et l'augmentation massive des impôts casse toute chance de reprise. Ces erreurs ne peuvent qu'aboutir à davantage de chômage", poursuit-il.

Diane Lacaze et AFP