BFM Business

Bernard Arnault: "Je pense que le pays va se redresser"

Bernard Arnault estime que le mouvement de redressement de l'économie française "démarre"

Bernard Arnault estime que le mouvement de redressement de l'économie française "démarre" - Bertrand Guay - AFP

Le PDG de LVMH a estimé ce jeudi 23 octobre sur Europe 1 que la France allait se reprendre en main dans les prochaines années. Pour lui, les mesures prises par le gouvernement vont actuellement dans cette direction.

Bernard Arnault envoie un léger message d'espoir sur l'économie française: "Je pense que le pays va se redresser. Est-ce que ça va être immédiat? Non. Je pense qu'un mouvement de cette ampleur prend plusieurs années", déclaré le PDG de LVMH, ce jeudi 23 octobre sur Europe 1.

"Si vous prenez les exemples des pays qui ont été confrontés à ce genre de situation, avec des dettes beaucoup trop importantes, avec des déficits trop importants, pour redresser la situation ça leur a pris cinq, six ans", a-t-il ajouté.

Le poids de la sphère étatique

Selon lui, "la France au niveau économique est dans une situation, depuis des années, qui fait que la compétitivité des entreprises est entravée par le poids excessif de la sphère étatique".

"Quand vous savez qu'aujourd'hui cette sphère représente 57% du PIB alors que dans nos pays voisins, avec lesquels nous sommes en compétition, il est plutôt à 45%, vous [en] mesurez le poids sur les entreprises",a-t-il poursuivi.

Il préconise d'alléger "le poids excessif" de cette sphère pour "rendre de la compétitivité aux entreprises", afin de leur permettre "d'investir et embaucher et développer leurs affaires".

Un mouvement en marche 

Selon le patron d'un des plus gros groupes du CAC 40, "c'est un mouvement qui est démarré maintenant (...) Ca démarre, j'entends les discours et je vois les mesures qui sont prises". "Ca démarre, on part dans cette direction", a insisté Bernard Arnault, tout en assurant que la France n'a pas de problème de créativité. "Il y a beaucoup de créateurs d'entreprises et d'entrepreneurs dynamiques dans notre pays", a-t-il fait valoir.

Il reste que les Français ne semblent pas partager l'optimisme du patron de LVMH. La moitié d'entre eux considère ainsi que l'économie ne se redressera pas d'ici à 10 ans, selon un sondage Harris publié ce jeudi, et commandé par l'institut Montaigne et le cabinet Tilder.

J.M. avec AFP