BFM Business

Espagne: Rajoy veut baisser les impôts

Mariano Rajoy veut utiliser le retour de la croissance pour réformer l'imposition espagnole.

Mariano Rajoy veut utiliser le retour de la croissance pour réformer l'imposition espagnole. - -

Le chef du gouvernement a annoncé, ce mardi 25 février, que le retour de la croissance allait permettre de réduire les charges des "plus démunis" dès 2015. Environ 12 millions de contribuables espagnols pourraient en bénéficier.

Après le nouveau premier ministre italien, c'est au tour du chef du gouvernement espagnol de promettre des réductions d'impôts. Dans le cadre du débat annuel sur l'état de la Nation, au Congrès des députés, ce mardi 25 février, Mariano Rajoy a présenté un nouveau plan de fiscalité pour 2015. Celui-ci table sur un retour de la croissance d'1% en 2014 et d'1,5% en 2015, ce qui permettrait un allégement des charges pesant sur les plus modestes.

Les détails du plan sont encore à l'étude, mais Mariano Rajoy a annoncé la suppression de l'impôt pour les plus bas revenus, c'est à dire les "travailleurs gagnant moins de 12.000 euros par an". 

12 millions de contribuables paieront moins d'impôts

De plus, les déductions d'impôts par enfant à charge seraient augmentées. Les familles s'occupant de personnes handicapées bénéficieront également de cette aide. Au total "12 millions de contribuables" devraient voir leurs charges fiscales réduites.

"Puisque les sacrifices de l'ensemble de la société espagnole sont en train de donner des résultats, le moment est venu d'assouplir une bonne part des exigences que nous nous étions imposés, forcés par la nécessité", a déclaré Mariano Rajoy.

J.S avec AFP