BFM Business

CSG : 300 000 retraités vont bénéficier d'un geste fiscal

-

- - GUILLAUME SOUVANT / AFP

Cette mesure correctrice avait été annoncée fin mars par le gouvernement, dans un contexte de grogne, mais on en ignorait la forme.

Un cadeau aux retraités. Souvent pointé du doigt pour s'en prendre aux retraités, le gouvernement a décidé de faire un geste fiscal en leur faveur. En effet, Edouard Philippe a annoncé ce jeudi que près de 300 000 retraités vont bénéficier d'un « geste fiscal » destiné à compenser la hausse de la CSG entrée en vigueur au 1er janvier 2018, et non 100 000 comme initialement prévu.

« Un effort de 350 millions d'euros sera fait » a précisé le Premier ministre. Cette mesure correctrice avait été annoncée fin mars par le gouvernement, dans un contexte de grogne. Elle va donc se réaliser avec comme objectif de lutter contre la perte de pouvoir d'achat des retraités. 

La hausse de 1,7 point de CSG a été votée dans le cadre du projet de loi de finances 2018. L'objectif était de compenser la suppression des cotisations chômage et maladie pour les salariés du privé. Elle s'applique aux retraités dont le revenu fiscal de référence se situe au-dessus de 14 404 euros pour une personne seule, et 22 051 euros pour un couple. 

Selon Bercy, près de 60% des retraités, soit 7,5 millions de personnes, sont actuellement concernés par la hausse de la CSG. Les 40% restants, exonérés de CSG ou soumis à la CSG à taux réduit (3,8%), ne sont pas touchés.

Par ailleurs, le gouvernement financera l'an prochain environ 130 000 contrats aidés, contre 200 000 budgétés et « 130 000 à 150 000» effectivement mis en place cette année.