BFM Business

Bientôt la fin de la baisse des prix en zone euro?

Les prix en zone euro ont affiché un repli de 0,3% en février.

Les prix en zone euro ont affiché un repli de 0,3% en février. - Pascal3012 - Wikimedia - CC

Pour le troisième mois consécutif, la zone euro a connu une inflation négative. Pour autant, la tendance semble s’améliorer.

Si l’on veut considérer les choses de manière positive, on remarquera que la tendance s’améliore. Malgré tout, les prix ont continué de diminuer en février dans la zone euro avec un repli de 0,3% sur un an contre -0,6% le mois précédent, selon une première estimation communiquée lundi par l'office européen de statistiques Eurostat. Il s'agit du troisième mois consécutif de baisse des prix dans la zone euro.

Pour éviter la déflation, caractérisée par une baisse des prix sur une période prolongée qui entraîne à son tour une baisse des salaires et de la consommation, la Banque centrale européenne a décidé le 22 janvier d'injecter plus de 1.000 milliards d'euros dans l'économie de l'union monétaire.

L'énergie tire les prix vers le bas

La BCE a décidé de racheter de la dette publique et d'autres actifs, ce qui signifie concrètement qu'elle s'est engagée à faire marcher la "planche à billets", une injection d'argent frais dans l'économie qui devrait permettre de faire remonter les prix.

Parmi les composantes de l'inflation, c'est l'énergie qui a enregistré la baisse des prix la plus nette: les prix de l'énergie ont baissé de 7,9%, après une chute de 9,3% en janvier. Les biens industriels hors énergie se sont eux aussi repliés (-0,2% contre -0,1% en janvier).

Mais contrairement au mois précédent, l'inflation est revenue en territoire positif pour le secteur alimentation, boissons alcoolisées et tabac (0,5% contre -0,1% en janvier). Quant aux services, c'est le secteur qui continue d'enregistrer le taux d'inflation annuel le plus élevé: 1,1% contre 1,0% en janvier).

Y.D. avec AFP