BFM Business

Voici la Porsche la plus vendue en France

-

- - Playmobil

"Lancée fin 2015, cette Porsche Playmobil s'est déjà vendue à 15.000 exemplaires. Un succès qui a surpris la marque allemande de jouets qui, à la différence de Lego, n'était jusqu'à présent guère adepte des licences."

15.000 Porsche vendues en quatre mois. La marque allemande qui vend généralement entre 3.500 et 4.000 voitures par an dans l'Hexagone est-elle en train d'exploser ses scores en France? Pas tout à fait. C'est une autre entreprise allemande qui profite de cet engouement: Playmobil. La marque de jouets bavaroise a lancé en décembre 2015 dans les enseignes spécialisés de jouets un modèle réduit de Porsche 911 Carrera S. Et elle fait un carton. "Elle s'est vendue à 15.000 exemplaires alors qu'il s'écoule moins de 5.000 vraies Porsche par an en France", explique Stéphane Drilhon, directeur marketing de Playmobil sur le site de LSA.

-
- © -

Mais si le modèle est au 1/20, le prix est lui est bien plus réduit. Le jouet coûte 45 euros contre 113.255 euros pour le prix catalogue de la 911 Carrera S chez Porsche. Il n'y a pas que les enfants qui se sont rués sur le modèle Playmobil. Car le fabricant de jouets n'a pas lésiné sur les détails: phares qui s'allument, tableau de bord éclairé, toit amovible... La voiture est vendue avec son concessionnaire histoire d'avoir l'impression d'y être. Et devant le succès du premier modèle, Playmobil devrait lancer un second modèle, la 911 Targa 4S, déjà disponible en Allemagne. 

-
- © -

Un succès qui pourrait donner des idées à Playmobil. Car la marque allemande de jouets s'était jusqu'à présent refusé à proposer des produits sous licences. A la différence de son grand rival danois Lego dont les ventes ont explosé grâce aux licences (principalement Star Wars et Harry Potter), Playmobil préférait jusqu'à présent proposer des jouets "neutres". 

"Nous avions déjà lancé une voiture de course en 1979, mais sans marque. Cette première association avec Porsche nous a semblé faire sens car, contrairement à l'utilisation d'autres types de licences, elle ne dénature pas le concept de jeu de Playmobil: ne pas imposer d'univers particulier à l'enfant qui peut imaginer n'importe quel scénario avec cette voiture, et n'importe quel pilote la conduisant", explique Stéphane Drilhon dans LSA. 

Le succès de Lego a sans doute donné des idées à son rival allemand. Depuis qu'il est lancé dans les licences en 2003, le danois a vu son chiffre d'affaires croître de 434% à 4,8 milliards d'euros. Sur la même période la croissance de Playmobil a été bien plus modeste. Entre 2004 et 2015, la marque du groupe Brandstätter a connu une croissance de 60% avec des ventes de 558 millions d'euros en 2015, 10 fois inférieures donc à celles de Lego. L'Allemand devra vendre beaucoup de Porsche pour espérer rivaliser avec le Danois.

Frédéric Bianchi