BFM Business

Urgo part à la conquête des Etats-Unis

Urgo a "pour ambition de devenir l'un des leaders américains du marché de la cicatrisation".

Urgo a "pour ambition de devenir l'un des leaders américains du marché de la cicatrisation". - Philippe Desmazes - AFP

Le groupe familial originaire de Dijon a fait l'acquisition d'une entreprise texane spécialisée dans les produits de cicatrisation. Il mise aussi sur sa gamme de pansements actifs UrgoStart, destiné à améliorer la cicatrisation des plaies de l'ulcère du pied diabétique, pour s'imposer sur le marché américain.

Le groupe français Urgo, spécialiste de la cicatrisation en milieu médical et de la santé grand public, a annoncé mercredi son implantation en direct en Amérique du Nord. Il a pour cela fait l'acquisition de SteadMed.Cette petite entreprise américaine familiale est positionnée sur le marché nord-américain de la cicatrisation,

Cette acquisition, dont le montant n'a pas été dévoilé, est la pierre fondatrice d'une nouvelle entité d'Urgo, Urgo Medical North America, qui va démarrer son activité dans la foulée. Cette filiale va reprendre le personnel, l'équipe dirigeante et les locaux actuels de SteadMed à Fort Worth, au Texas (sud des Etats-Unis), soit "une quarantaine de salariés" au total, a précisé le président d'Urgo, Hervé Le Lous, lors d'un entretien à l'AFP.

L'entité doit doubler ses effectifs et vise 50 millions de dollars de chiffre d'affaires d'ici 5 ans. L'an dernier, SteadMed et Urgo (via un distributeur local) avaient réalisé 20 millions de dollars de recettes dans la région à eux deux.

Urgo a "pour ambition de devenir l'un des leaders américains du marché de la cicatrisation", selon le communiqué. Le groupe français part toutefois de loin car ce marché pèse actuellement "environ 4,5 milliards de dollars", a estimé Herve Le Lous.

Miser sur l'innovation

Pour se démarquer de ses grands concurrents comme l'allemand Hartmann, le suédois Mölnlycke ou encore l'américain 3M, Urgo mise sur la spécialisation et l'innovation. "Si nous allons aux Etats-Unis, nous ne voulons pas y aller avec des produits génériques. Il faut une grosse avance technologique, ce qui est notre cas", selon son président. "Le timing est parfait" pour démarrer aux Etats-Unis, a-t-il encore assuré.

Le groupe compte notamment vendre dans le pays sa gamme de pansements actifs UrgoStart, dont l'efficacité pour améliorer la cicatrisation des plaies de l'ulcère du pied diabétique a été récemment démontrée par une étude clinique. Déjà commercialisée en Europe, cette gamme se destine aussi au traitement des escarres et des ulcères veineux.

Groupe familial originaire de Dijon, Urgo (ex groupe Vivasanté) a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires mondial de 595 millions d'euros, dont 45% à l'international.

C.C. avec AFP