BFM Business

Qui a racheté Quick?

Quick était en vente depuis juin.

Quick était en vente depuis juin. - Fred Tanneau - AFP

Depuis le mois de juin, son propriétaire Qualium essaye de le vendre. Il y serait enfin parvenu.

Huit ans après son rachat par Qualium (ex-CDC Capital Investissement), Quick était de nouveau à vendre. Depuis le mois de juin, les rumeurs couraient sur les possibles acquéreurs. D'après L'Echo, l'heureux gagnant aurait enfin été désigné.

Depuis début septembre, il ne restait que deux candidats en lice: la société d'investissements américaine OakTree Capital et la britannique TDR Capital. Il semblerait que ce soit TDR Capital qui ait remporté la manche. Une décision qui devrait être annoncée en interne dès lundi 28 septembre.

Une vente moins intéressantes que prévu?

Qualium, qui possède 94% de Quick – les autres 6% appartenant au management – espère tirer 800 millions d'euros de la vente. Néanmoins, il est fort à parier que cela sera moins. En effet, Quick avait été racheté en 2007 à Albert Frère. "Le repreneur avait cofinancé son investissement par de la dette qu’il avait fait reposer sur Quick Finance. C’est ce qui explique qu’encore aujourd’hui, le groupe doive supporter une dette d’environ 600 millions d’euros", explique L'Echos.

De plus, Quick subit de plein fouet la concurrence de McDonald's et de Burger King. Le groupe est seulement numéro 3 en Europe. Et enfin, L'Echo raconte qu'en France, sa part de marché est passée de 25% à 18%. Il y a 4 ans, un adolescent est mort dans un des restaurants d'Avignon. Une histoire qui a terni l'image de Quick.

Quick a 495 restaurants dont 395 en France, emploie 19.000 personnes et a réalisé un chiffre d`affaires de plus d’un milliard d`euros en 2014.

D. L.