BFM Business

Poissons et crustacés: "la demande des particuliers est là" pour les fêtes de Noël

Sur BFM Business, Hubert Carré, le directeur général du comité national des pêches maritimes et des élevages marins, se réjouit de voir les Français vouloir "se faire plaisir" pour les fêtes de fin d'année.

Avec la fermeture des restaurants, le secteur français de la pêche va évidemment payer un lourd tribu cette année. Bonne nouvelle néanmoins, les Français semblent être au rendez-vous pour les fêtes de fin d'année.

"On était un petit peu inquiets mais visiblement les gens ont souhaité se faire plaisir (...) et les poissons, les crustacés et les coquillage font partie des produits festifs. Les Français sont au rendez-vous. Je pense que là on n'a pas trop de soucis malgré (le fait) que nos amis restaurateurs soient fermés", souligne ce lundi sur le plateau de Good Morning Business Hubert Carré, le directeur général du comité national des pêches maritimes et des élevages marins (CNPMEM).

Ce dernier rappelle d'ailleurs les efforts du secteur pour mettre en place le label Pavillon France. "On a haussé les standards. (...) Je crois qu'il y a aussi en ces temps de solidarité un réflexe de commerce équitable, c'est-à-dire manger du poisson français, je pense que c'est important", estime Hubert Carré.

Autre bonne nouvelle, alors que les prix ont chuté dans le courant de l'année (-20 à -30% sur un an selon le responsable), ils repartent à la hausse "depuis le début de la semaine dernière (avec) un retour aux prix normaux", avance Hubert Carré.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business