BFM Business

Les boulangers n'arrivent plus à recruter et font une vidéo pour attirer les jeunes

-

- - Vimeo

Alors que 7000 postes sont non-pourvus dans le secteur, les boulangers lancent une campagne de communication pour vanter leur métier.

La boulangerie n'attire pas les jeunes. En France, il y aurait selon la Confédération Nationale de la Boulangerie et Boulangerie-Pâtisserie Française 7000 postes à pourvoir dans ce secteur qui ne trouvent pas preneurs.

Ce sont des métiers où il faut commencer tôt, pas toujours valorisants comme l'ensemble des métiers de bouche en général et où il faut posséder des qualités relationnelles pour servir des clients toute la journée. A salaire équivalent (1430 euros net par mois pour le salaire médian en boulangerie), les jeunes préféreront travailler dans le prêt-à-porter ou la vente de bien d'équipements.

C'est pour redorer l'image de la boulangerie, que la Confédération a lancé une campagne de communication. Elle a ainsi fait réaliser cette vidéo qu'elle va diffuser sur internet. On y voit le quotidien d'une vendeuse en boulangerie dans un style qui rappelle le film Amélie Poulain. D'ailleurs la vidéo a été tournée dans le quartier de Montmartre à Paris où se déroule l'action du film de Jean-Pierre Jeunet. 

La Confédération va par ailleurs mettre à disposition des 32.000 boulangeries artisanales françaises qui emploient actuellement 50.000 personnes des guides d'entretien d'embauche ainsi que des affichettes à mettre en magasin. Objectif: montrer aux clients que la profession peut être attirante. Avec un slogan: "50 000 sourires en boulangerie, la France a de la chance."

Moins de pain dans l'assiette des Français 

Car le risque c'est de voir s'accélérer dans le pays la disparition des petites boulangeries. La France perd en effet depuis 2013 près de 1200 petites boulangeries par an, trois par jour. La France compte aujourd'hui un peu plus de 30.000 boulangeries contre encore 36.500 au début des années 90. Ce recul s'explique par la désertification de certaines campagnes mais aussi par la concurrence de la boulangerie industrielle et de la grande distribution.

Surtout enfin, les Français mangent de moins en moins de pain: 120 grammes en moyenne par jour (une demi-baguette par personne) contre encore 150 grammes il y a 10 ans.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco