BFM Business

Le pouvoir d'achat des Français remonte mais la récession est confirmée

Le pouvoir d'achat s'est redressé au premier trimestre 2013.

Le pouvoir d'achat s'est redressé au premier trimestre 2013. - -

Selon les chiffres de l'Insee, mercredi 26 juin, le pouvoir d'achat a connu un sursaut lors du premier trimestre 2013. Malgré tout, la France a subi une récession sur la même période.

Le pouvoir d'achat des ménages est reparti à la hausse au premier trimestre 2013 après une baisse record en 2012 : +1%. C'est ce qui ressort des chiffres des comptes nationaux trimestriels publiés par l'Insee, mercredi 26 juin. Le recul de 0,9% en 2012, historique, est donc enrayé.

"Mesuré par unité de consommation, ce qui permet de le ramener à un niveau individuel, il progresse de 0,8% après une baisse de 1,0% au quatrième trimestre 2012", précisé l'Insee.

Cette hausse s'explique par les impôts sur le revenu et le patrimoine qui baissent sensiblement (–4,9 %), par contrecoup d’un second semestre 2012 très dynamique (+4,1 % au troisième trimestre puis +7,4 % au quatrième), selon l'Insee, pour qui "ce dynamisme résultait notamment des mesures votées pour rehausser le rendement de l’impôt sur le revenu en 2012, ainsi que par la contribution exceptionnelle pour les redevables de l’ISF en toute fin d’année."

L'épargne connaît une embellie

Par ailleurs, "la masse salariale reçue par les ménages accélère légèrement début 2013 (+0,4 % après +0,2 %) tandis que les prestations sociales progressent quasiment au même rythme qu’au trimestre précédent (+0,7 % après +0,8 %)", précise l'institut.

Le taux d’épargne des ménages se redresse aussi nettement après deux trimestres de baisse. Il passe de 15,1 % fin 2012 à 16,0 % début 2013, et retrouve ainsi son niveau du printemps 2012.

Une baisse du PIB égale au dernier trimestre de 2012

Malgré tout, la France est bien entrée en récession sur la même période, en enchaînant deux trimestres consécutifs de contraction de son Produit intérieur brut. L'Insee a ainsi confirmé une baisse de 0,2%, équivalente à celle enregistrée au dernier trimestre 2012.

Dans sa dernière note de conjoncture trimestrielle, l'Insee prévoit toutefois un léger rebond de l'activité au deuxième trimestre (+0,2% par rapport au trimestre précédent) suivi d'une stagnation au troisième trimestre et d'une progression de 0,1% sur les trois derniers mois de l'année.


BFMbusiness.com