BFM Business

Intermarché met à disposition deux millions de masques pour les pharmaciens

Thierry Cotillard, président d'Intermarché et de Netto, était invité sur BFM Business. Il est notamment revenu sur la polémique vives des masques et veut désormais qu'on puisse "équiper l'ensemble des Français."

En finir avec les polémiques. Sur BFM Business, Thierry Cotillard, président d'Intermarché et de Netto est revenu sur les accusations portées contre la grande distribution à quelques jours du déconfinement. La filière aurait caché des stocks de masques en amont, pour les rendre disponible dès le 4 mai, alors que les pharmaciens ne parvenaient pas à s'en procurer. "Il a été confondu commandées passées avec réalité de stocks" explique Thierry Cotillard ce jeudi. "Donc on nous a soupçonné d'avoir caché de masques, ce qui est totalement faux". 

D'autant plus que les besoins sont bien supérieurs aux offres actuelles de la grande distribution. Par exemple, 30 millions de masques ne représentent que 280 boîtes par magasins pour le groupe Intermarché/Netto alors que chaque point de vente accueille 5000 clients par jour. "Cette polémique a été dingue" reconnaît Thierry Cotillard. "Les besoins de la France se chiffrent en milliards, pas en millions."

"Sifflons la fin de la récré" poursuit le patron. "Il faut que l'on soit tous unis sur ce combat, le combat c'est le Covid."

Et pour tenter d'apaiser les tensions avec les pharmacies, Thierry Cotillard, annonce "qu'Intermarché/Netto va mettre à disposition aujourd'hui - c'était pas hier, ce sera pas demain mais aujourd'hui - deux millions de masques aux pharmaciens pour les aider à équiper l'ensemble des Français."
Thomas Leroy