BFM Business

Consommation: ce que la nouvelle loi va changer pour vous

La loi Hamon entend renforcer les droits des consommateurs et leur redonner du pouvoir d'achat.

La loi Hamon entend renforcer les droits des consommateurs et leur redonner du pouvoir d'achat. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Le texte porté par Benoît Hamon, le ministre délégué à la consommation, a été promulgué le 18 mars. Aux côtés des mesures phares, comme la création des actions de groupe, la loi comporte une série de dispositifs qui devraient redonner 1,5 milliard d'euros de pouvoir d'achat aux consommateurs. Revue de détail.

Après presque un an de discussions, un recours devant le Conseil constitutionnel, la loi consommation est entrée en vigueur le 18 mars. Mais si l'on a beaucoup parlé de la création des actions de groupe, le texte ne se résume pas à cette seule mesure. Il aborde toute une série de secteurs comme le crédit et les achats en ligne, mais aussi les moyens d'actions accordés à la Répression des fraudes afin de rééquilibrer les pouvoirs entre les consommateurs et les entreprises.

Mais l'autre objectif poursuivi par Benoît Hamon au travers de cette loi est de redonner du pouvoir d'achat aux consommateurs. Comment? En mettant fin à certains monopoles ou à des conditions trop restrictives dans le but de faire baisser les prix grâce au jeu de de la concurrence. C'est notamment le cas pour les lunettes et les tests de grossesse. Au total, le gouvernement chiffre le gain à 1,5 milliard d'euros pour les consommateurs.

Voici en images, ce qui va changer en pratique pour le portefeuille des Français.

Coralie Cathelinais