BFM Auto

Moteur de l'année 2016: Ferrari récompensé

Le bloc 3,9 litres V8 de Ferrari remporte le titre de moteur de l'année 2016.

Le bloc 3,9 litres V8 de Ferrari remporte le titre de moteur de l'année 2016. - Ferrari

L'Engine International Technology Magazine décerne chaque année le prix du meilleur moteur de l'année, ainsi que des récompenses par catégorie de cylindrées. Cette année, Ferrari fait carton plein avec le bloc 3,9 litres V8 bi-turbo, en service sur les 488 GTB, 488 Spider et California T.

Votre moteur a un incroyable talent, enfin, s'il est en bonne place dans les classements 2016 des meilleurs blocs, établis par le jury de l'Engine International Technology Magazine. Le palmarès des meilleurs moteurs est tombé et cette année, Ferrari écrase la concurrence avec le 3,9 litres V8 d'usage sur la 488 GTB, la 488 Spider (dans sa version revue) et la California T.

A titre d'exemple, le turbulent bloc frappé du cheval cabré dégage 670ch à 8.000 tr/min et 760 Nm de couple, il permet à la 488 GTB d'atteindre les 330 km/h en vitesse de pointe et d'abattre le 0 à 100 km/h en trois petites secondes. Un coupé magnifique, qui atteint une vitesse phénoménale en moins de temps qu'il en faut pour conclure cette phrase. Un moteur aux sonorités incomparables, jugez plutôt.

Ferrari s'illustre chez les "mastodontes"...

Le bloc Ferrari 3,9 litres V8, moteur de l'année, va donc pour le cri du coeur. Il remporte d'ailleurs les catégories "entre 3.0 et 4.0 litres", "performance" et "nouveau moteur". Une belle année 2016, aussi illustrée par le moteur 6,3 litres V12 (en place sur la F12 berlinetta et l'incontournable LaFerrari) de la firme de Maranello, qui prend la première place de la catégorie "plus de 4,0 litres" et se hisse sur la seconde marche du podium "performance"

Mais qu'en est-il des autres cylindrées, disons, plus "raisonnables"? Force est de constater que le palmarès consacre la domination allemande en matière de motorisations, même si, on le verra, les français arrivent à faire bonne figure. 

...mais les vrais patrons sont allemands

Toujours est-il que les allemands talonnent toujours Ferrari dans les catégories remportées par la firme italienne. Surtout, elles dominent les cylindrées intermédiaires. Dans la catégorie "entre 1,4 et 1,8 litres", BMW hisse son 1,5 litres hybride 365ch de i8 à la première place. Le bloc avait été élu "moteur de l'année" en 2015. La firme bavaroise place aussi au second rang son 1,5 litres turbo. Au troisième rang on retrouve le Audi 1,8 litres TFSI. A noter que l'on retrouve dans cette catégorie un bloc français, enfin presque, puisque le moteur BMW/PSA Peugeot Citroen 1,8 litres turbo se classe cinquième. 

Le moteur Mercedes-AMG 2,0 litres turbo remporte la catégorie "entre 1,8 et 2,0 litres" devant le Audi 2,0 litres TFSI. La firme aux anneaux est récompensée dans la gamme "entre 2,0 et 2,5 litres" avec le 2,5 litres 5 cylindres devant Porsche et son 2,5 litres turbo. Ces derniers obtiennent leur revanche dans la catégorie supérieure, les blocs "entre 2,5 et 3,0 litres", où le 3,0 litres 6 cylindres turbo de la 911 Carrera trône en tête devant un trio exclusivement BMW et BMW M. 

Ford et PSA en tête chez les "petits"

Dans les cylindrées plus modestes, Ford remporte la catégorie "1,0 litres et moins" avec son 1,0 l Ecoboost en version 3 cylindres, qui va de 80 ch à 140 ch. Moteur de l'année trois années de suite (2012, 2013, 2014), le bloc ne pèse que 97 kg et est assez petit en largeur pour tenir sur une feuille A4. Et les français?

Dans la catégorie "entre 1 et 1,4 litres" le bloc développé par PSA Peugeot Citroën, le 1,2 litres Puretech 3 cylindres turbo remporte les suffrages devant le BMW 1,2 litres 3 cylindres turbo et le 1,4 litres TFSI hybride essence de Volkswagen. Enfin chez les "moteurs verts", Tesla prend la première place avec son "full electric powertrain", tandis qu'au second rang, on retrouve le bloc 1,5 litres hybride de l'i8, qui manque de peu de réaliser un doublé. 

Le classement complet est à retrouver sur le site officiel de l'évènement

H.Beloucif