BFM Auto

Maserati renouvelle la Quattroporte

Petits changements, mais pas de chamboulement esthétique pour le restylage de la Quattroporte.

Petits changements, mais pas de chamboulement esthétique pour le restylage de la Quattroporte. - Maserati

Restylage de mi-parcours pour la Quattroporte. Pas de changements majeurs, mais une remise à niveau des équipements d'infotainment, domaine où le modèle pèche face aux BMW Série 7 ou autres Mercedes Classe S.

Quand on choisit une Quattroporte, on opte généralement pour la puissance, le bruit caractéristique d'un moteur Maserati et le prestige d'une maison mythique. Il faut avouer que ce n'est pas une limousine à la pointe de la technologie et du confort (toutes proportions gardées, on parle d'une Maserati), deux données pourtant importantes lorsque l'on opte pour une berline de luxe. Un détail auquel la marque s'est attaqué avec le restylage à mi-parcours de la Quattroporte, sortie il y a plus de trois ans. 

Maserati ne bouleverse pas le style qui a fait le succès de la Quattroporte.
Maserati ne bouleverse pas le style qui a fait le succès de la Quattroporte. © Maserati

Ainsi, des dispositifs qui paraissent évidents pour un modèle de cette gamme, mais qui faisaient défaut à l'Italienne, font leur apparition: un régulateur de vitesse actif, une alerte de franchissement de ligne, le freinage automatique d'urgence et l'aide au stationnement avec vue panoramique. Pour l'habitacle, Maserati fournit dans cette Quattroporte 2016 un écran tactile de 8,4 pouces et l'environnement est compatible Android Auto et Apple Carplay.

La berline gagne dans ce restylage un écran tactile, et le système d'infotainment U-Connect, de la maison-mère Fiat-Chrysler.
La berline gagne dans ce restylage un écran tactile, et le système d'infotainment U-Connect, de la maison-mère Fiat-Chrysler. © Maserati

Esthétiquement, peu de choses changent. Le bouclier avant est retravaillé, la calandre aussi, et elle bénéficie d'un apport d'air pour aider au refroidissement. Du très léger, donc.

Sous le capot, le seul changement concerne la motorisation la plus "faible" du modèle: le V6 biturbo 3,0 litres qui passe à 350 chevaux. Anecdotique, car cette version n'est pas vendue en France. Pour le reste, rien ne bouge: le V6 biturbo 3,0 essence de 410ch, le diesel 3.0 de 275 ch et le V8 biturbo 3,8 de 530ch sont tous maintenus.

La Maserati Quattroporte d'entrée de gamme passe à 350 chevaux, c'est l'un des principaux changements en plus d'une planche de bord redessinée.
La Maserati Quattroporte d'entrée de gamme passe à 350 chevaux, c'est l'un des principaux changements en plus d'une planche de bord redessinée. © Maserati
H.B.