BFM Business

En avril, le marché français de l'automobile n'a pas retrouvé son niveau d'avant crise

Les immatriculations de voitures neuves en baisse de 25,38% en avril.

Les immatriculations de voitures neuves en baisse de 25,38% en avril. - Philippe Huguen - AFP

Les immatriculations de voitures neuves en France ont baissé de 25,38% en avril par rapport au même mois en 2019, selon les chiffres du CCFA.

Le marché français de l'automobile peine à retrouver son dynamisme. En avril, les immatriculations de voitures neuves en France ont baissé de 25,38% par rapport à avril 2019, selon les chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Il s'est immatriculé dans l'Hexagone 140.428 véhicules particuliers le mois dernier, a rapporté le CCFA. Avril a compté 21 jours ouvrables en 2021, le même nombre qu'en 2019.

Variations par rapport à 2019

Le marché neuf en 2021 n'a pas retrouvé son niveau d'avant la pandémie de coronavirus. Le CCFA a décidé de proposer le calcul des variations par rapport à l'année 2019 après une année 2020 "atypique avec les confinements liés au COVID-19."

Les immatriculations de voitures neuves du groupe Stellantis, qui regroupe les marques Peugeot, Citroën, DS et Opel, ont diminué en avril de 30,62% par rapport à la même période en 2019. Le groupe Renault (marques Renault, Dacia et Alpine) a vu lui aussi ses immatriculations en France baisser de 32,50%.

D. L. avec AFP