BFM Business

En 2017, plus 17% d'embouteillages le mardi en région parisienne

En Ile-de-France, le trafic a augmenté de 17% le mardi en 2017

En Ile-de-France, le trafic a augmenté de 17% le mardi en 2017 - AFP

Selon une étude de V-Traffic, la circulation s'est nettement dégradée le mardi en Ile-de-France, avec une hausse de 17,6% des bouchons en 2017.

S'il est particulièrement compliqué de circuler en Ile-de-France les jeudi et vendredi, une étude du spécialiste V-Traffic démontre que désormais, le mardi est aussi une journée plus que chargée sur les routes franciliennes.

Si elle n'égale pas les journées de jeudi et vendredi qui cumulent en moyenne 130 à 159 kilomètres de bouchons en heures de pointe, la journée du mardi a connu la plus forte augmentation par rapport à 2016, avec plus 17,6% d'embouteillages, soit 127 kilomètres cumulés contre 108 l'année précédente.

Toujours selon V-Traffic, la matinée du mardi est même devenue la plus délicate pour circuler en Ile-de-France avec le vendredi soir.

L'A3, l'axe où l'on perd le plus de temps

Plus globalement, l'organisme a constaté une augmentation de 10,5% de kilomètres embouteillés entre 2016 et 2017 durant les heures de pointe, soit 21 kilomètres de plus qu'en 2016.

L'autoroute A3 est l'axe francilien où l'on perd le plus de temps dans les bouchons avec 33 minutes perdues chaque jour par un automobiliste sur son trajet.

En mai 2018, V-Traffic avait déjà constaté une dégradation des conditions de circulation le mardi sur les routes franciliennes, mais la journée du jeudi restait la plus bouchée de la semaine. L'étude pointait notamment du doigt l'aménagement du territoire en région parisienne, les chantiers et le report du trafic international des poids lourds sur le périphérique comme principales causes de cette dégradation.

M. F.