BFM Business

Deux associations de cyclistes proposent des mesures pour rendre Paris "plus cyclable"

-

- - -

À l'horizon des élections municipales de 2020, ils espèrent que ces propositions inciteront les candidats à intégrer le développement du vélo dans leur campagne.

Les associations cyclistes "Paris en Selle" et "Mieux se déplacer à bicyclette" ont dévoilé ce lundi quatre mesures pour développer le vélo à Paris. À l'horizon des élections municipales de 2020, ils espèrent que ces propositions inciteront les candidats à intégrer le développement du vélo dans leur campagne. 

  • Développer un "vélopolitain"

La mesure phare de ces deux associations: créer un "vélopolitain", un réseau de 170 km de pistes cyclables sécurisées qui suivent, en surface, les tracés des lignes de métro. 

À l'image du métro, les différentes lignes seraient définies par des couleurs et des stations. Les distances entre chacune seraient par ailleurs indiquées. "Le coût estimé est de 50 millions d'euros, l’équivalent de 2 km de métro, ou 7km de tramway", précise l'association.

BFMTV12990271.PNG
BFMTV12990271.PNG © -
  • Multiplier les "véloboxes"

Paris en Selle et "Mieux se déplacer à bicyclette" souhaitent généraliser l'installation des véloboxes pour lutter contre le vol et multiplier les arceaux à proximité des passages piétons.

  • Revoir les plans de circulation des quartiers

Les deux associations proposent de diviser les différents quartiers de la capitale en triangles, délimités par les grands axes de circulation. Les voitures seront incitées à emprunter ces routes. À l'inverse, les petites rues à l'intérieur du quartier seront principalement destinées aux vélos.

"Aujourd’hui, le plan de circulation hérité des années 70 laisse ouvertes de nombreuses possibilités de traverser les quartiers en transit pour éviter les embouteillages des grands axes. Nous proposons de changer cela. Ainsi, on libère les rues de quartier d’un trafic qui n’a rien à y faire et qui n’y est pas utile. On peut alors aménager, sur les rues intéressantes pour le vélo, une véritable "vélorue", détaille Paris en Selle.
  • Enseigner le vélo à l'école

Enfin, les deux associations préconisent d'enseigner le vélo aux élèves dès l'école primaire.

Plusieurs candidats aux élections municipales ont déjà fait connaître leur intérêt pour ces propositions. Parmi eux, Anne Hidalgo, David Belliard et Pierre-Yves Bournazel. 

Cyrielle Cabot