BFM Tech

Une journaliste turque confond codes de triche pour GTA 4 et messages chiffrés de l'armée

-

- - PublicDomainPictures - Pixabay

En Turquie, une journaliste TV croyait dévoiler en direct des messages secrets utilisés par les putschistes lors du coup d'État. En réalité, ces messages n'étaient autre que... des codes de triche pour le jeu Grand Theft Auto 4.

Après le coup d’État raté le mois dernier, la tension en Turquie est plus que palpable. C’est dans un contexte sensible que la journaliste Ozlem Aktay est, sans le vouloir, devenue l’objet de moqueries après avoir pris des cheat codes de GTA 4 pour des documents officiels appartenant aux putschistes turcs.

Dans la vidéo publiée sur Youtube, la journaliste attrape un cahier posé sur des dizaines d’autres et montre aux téléspectateurs des séries de lettres et de chiffres qui pourraient s’apparenter à un code secret. "Ça ressemble à des codes liés au coup d’État. C’est titré 'codes' mais il y a aussi 'santé et armes', 'santé et armure', 'météo', 'hélicoptère' et beaucoup d’autres choses qui peuvent être utilisés dans un coup d’État', affirme-t-elle dans la vidéo.

En y regardant de plus près, même sans comprendre un seul mot de turc, on se rend vite compte que la journaliste ne connaît pas grand-chose aux jeux vidéo... car on y voit clairement écrit "GTA IV". Ces "messages secrets" ne sont en réalité que des astuces pour obtenir des armes, un hélicoptère, ou encore modifier la météo dans le fameux jeu d’action !

-
- © Capture Youtube

Les jeux vidéo utiles à d'autres fins

La gaffe de la journaliste n'ayant pas mis longtemps à faire le tour du web, elle a tenté de s'expliquer, disant avoir "cherché dans d’autres carnets car nous pensions que l’organisation [accusée d'avoir organisé le putsch] pouvait avoir utilisé d’autres jeux" : selon Le Monde, elle fait référence aux "güllenistes" qui utilisaient le jeu en ligne Clash of Kings pour communiquer.

Ce n'est pas la première fois que ce genre d'erreur arrive : en 2013, la chaîne danoise TV2 avait utilisé une image tirée du jeu vidéo Assassin’s Creed pour illustrer un reportage sur la Syrie. L'employé de la chaîne avait choisi cette capture sur internet en pensant qu'il s'agissait d'une photographie de la ville de Damas...

Pauline Hélari