BFM Tech

Un faux site Bloctel veut faire payer ce service gratuit

-

- - -

Les sites proposant de vous faire payer pour des services fournit gratuitement par l'Etat fourmillent sur la Toile. Le dernier en date "s'attaque" à Bloctel. Soyez vigilants!

Les arnaqueurs sont toujours à l’affût. Si certains promettent la fortune et l’amour, d’autres proposent de payer un service qui est par ailleurs rendu gratuitement par l’Etat. Cette fois, c’est Bloctel, le site lancé début juin 2016 pour permettre aux Français de s’inscrire sur une liste antidémarchage téléphonique, qui est confronté à des indélicats. 

Mi-juin, on a ainsi vu remonter dans les résultats de Google en première occurrence une annonce publicitaire pour le site Bloctel.me qui propose de mettre un terme au démarchage téléphonique via une inscription en deux clics. Ce que l’annonce oubliait de préciser était que le service offert par ce site n’était pas gratuit contrairement à celui offert sur le site bloctel.gouv.fr. 

L’arnaque a été repérée par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) qui a tweeté pour alerter les internautes sur cet abus, rapporte le magazine 60 millions de consommateurs.

Bloctel.me, désormais hors ligne, était édité par Digital Sun Ltd, une entreprise domiciliée sur l’île Maurice et annonçait discrètement et en grisé sur fond blanc, autrement dit de manière peu lisible, être "un site privé distinct du site officiel". 

-
- © -

Il demandait un euro pour une période d’essai de deux jours, avant de réclamer 69 euros pour "des frais de traitement administratifs". Il fallait lire les petites lignes qui accompagnent la case d’acceptation des conditions générales de vente pour avoir l’information. Et pour que les internautes la voient encore moins, la somme était indiquée en lettres et non en chiffres. 

-
- © -

Bloctel.me n’est hélas pas le seul site à jouer sur l’inattention des internautes. D’autres sites privés, encore en ligne, proposent de payer pour des services que l’Administration fournit gracieusement. L’un d’eux fait payer l’envoi d’un extrait d’acte de naissance un euro plus 69 euros de "frais de services" et il faut scroller jusqu’au 4e écran pour connaître le tarif. Un autre facture les divers actes d’état-civil (acte de naissance, mariage ou décès) 34 euros hors taxes. La vigilance est donc de mise.