BFM Tech

Piratage de VTech: un homme de 21 ans arrêté en Grande Bretagne

-

- - VTech

La police britannique a mis la main sur un suspect, mais on ne sait pas s'il s'agit du hacker qui a livré les informations à Motherboard, le site qui a révélé les énormes failles de sécurité du fabricant de jouets connectés.

L'histoire de l'énorme piratage du fabricant de jouets connectés chinois VTech connaît un premier rebondissement: l'arrestation d'un suspect près de Bracknell, en Grande-Bretagne.

Hier matin, 15 décembre, des agents de police d'une unité régionale de lutte contre le crime organisé (SEROCU) ont mis en détention un homme de 21 ans pour "accès non autorisé à un ordinateur en vue de perpétrer un délit", peut-on lire dans un communiqué. Des appareils électroniques ont par ailleurs été saisis.

Les forces de l'ordre n'ont pas donné plus d'informations. On ne sait pas s'il s'agit de la personne qui a contacté Motherboard.

Fin novembre, le site américain a révélé le piratage de VTech en s'appuyant sur des données reçues par un hacker anonyme. Dans un entretien, celui-ci a expliqué ne pas avoir volé ces données pour les revendre dans le Dark Net, mais pour montrer le très faible niveau de sécurité de l'infrastructure de VTech. Sur ce point, il avait d'ailleurs raison.

Suite à l'arrestation de cet homme de 21 ans, Motherboard a essayé de reprendre contact avec le hacker, mais sans succès. Quoi qu'il en soit, il est certain que ce hacker a pris un certain risque. Dans l'informatique, la fin justifie rarement les moyens. Toute intrusion non autorisée dans un système informatique est condamnable, même si c'est pour mettre en évidence d'énormes failles de sécurité.

a lire sur 01net.com

Les détails techniques sur le piratage de VTech

Gilbert KALLENBORN