BFM Business

Le déploiement des compteurs Linky n'a pas fait augmenter l'exposition aux ondes des Français

Un compteur Linky

Un compteur Linky - ALAIN JOCARD / AFP

Selon les mesures réalisées l'an passé par le gendarme des fréquences, l'exposition aux ondes des Français a eu tendance à baisser par rapport à 2018, en dépit du déploiement des compteurs Linky. Elle est, de plus, nettement inférieure aux valeurs limites réglementaires.

L’Agence nationale des fréquences (ANFR) vient de publier son étude annuelle sur l’exposition du public aux ondes radioélectriques. En France, un dispositif national permet en effet aux particuliers et aux collectivités locales de faire mesurer gratuitement leur exposition aux ondes électromagnétiques. Que ce soit dans un bâtiment ou dans des lieux accessibles au public. 

En tout, 3020 lieux sur l’ensemble du territoire ont fait l’objet de mesures en dehors des campagnes nationales de l’Etat. Un chiffre stable depuis 2014, alors que l’on pourrait le penser en augmentation, du fait des craintes de l’exposition aux ondes à cause des compteurs Linky ou encore de la 5G.

Des niveaux d'exposition inférieurs à 2018 

Selon les mesures, le niveau d’exposition médian était en 2019 de 0,38 V/m et 90% des niveaux mesurés apparaissent inférieurs à 1,8 V/m. Alors que les valeurs limites à ne pas dépasser sont comprises entre 28 V/m et 87 V/m. “Les niveaux mesurés sont tous nettement inférieurs aux valeurs limites réglementaires”, affirme l’ANFR. En 2019, ces niveaux ont été stables, voire légèrement inférieurs par rapport à l’année 2018. 

Les principales sources d’exposition aux ondes restent la téléphonie mobile, les services de radiodiffusion et le Wi-Fi.

Lors des mesures prises par l’ANFR, la téléphonie mobile était le contributeur principal (61% des cas) de l’exposition de la population aux ondes, surtout en milieu urbain et à l’extérieur des bâtiments. Sans surprise, le Wi-Fi est à l’intérieur le principal responsable (12% des cas). 

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech